pub
Economie

L’Office Togolais des Recettes (OTR) s’en prend à la corruption

Advertisement

Les responsables de l’Office Togolais des Recettes ont présenté à la presse lundi à Lomé, les instruments de lutte anti-corruption en son sein.



 

C’était une occasion pour l’institution de présenter au public togolais par le truchement des médias les moyens qu’elle a mis en place pour éradiquer la corruption. Ceci a déjà commencé par la mise à la disposition de la population d’un numéro vert, le 8280 qui donnera la possibilité aux contribuables et au public de contacter les services de l’OTR à distance et surtout en anonymat.



Selon le Directeur du département anti-corruption « le numéro vert donne la possibilité aux contribuables et au public de contacter les services de l’OTR, de façon anonyme, à distance, sans payer pour communiquer leurs inquiétudes ou besoins. Cet outil est efficace ici parce que le taux de pénétration du téléphone dépasse déjà notre entendement. » a-t-il laissé entendre.



Pour le Commissaire général, Henry Gapery, la lutte contre la corruption est un processus qui va prendre beaucoup de temps, mais il est important que chaque jour des efforts se fassent. Plus loin, il a insisté sur le projet de déclaration de bien de tous les agents de l’OTR. Pour lui aucun agent ne s’échappera à ce processus.



En rappel, les responsables de l’OTR ont profité de l’occasion pour montrer le logo de l’OTR aux professionnels de médias. Ce logo est inspiré à l’image du monument de l’indépendance du Togo.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement