pub
Développement

La réussite du Programme PROVONAT au Togo, un cas d’école qui suscite bien d’intérêts

Advertisement

L’organisation des Volontaires des Nations Unies a organisé du 30 septembre au 1er octobre à Bonn en Allemagne, un forum sur le partenariat en coopération avec le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement. Un cadre d’échange des idées et de partage des expériences de nombreux pays en matière de volontariat dont le Togo. Ce dernier y est bien représenté en prenant activement part à travers la présence de la ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi de jeunes, Mme Victoire Dogbé.

 

Il n’est plus de doute que le Togo s’est positivement illustré en matière du programme de volontariat national avec la mise en place du PROVONAT et son fonctionnement. L’un des meilleurs en Afrique, selon les responsables de l’ONU, le programme PROVONAT tel que mis en pratique au Togo, fait l’objet d’un grand intérêt, et dont plusieurs pays d’Afrique souhaitent désormais s’en inspirer. Notons qu’en Afrique seuls le Togo et le Burkina Faso sont cités en exemples comme modèle dans le domaine du volontariat national.

 

Au cours de ce forum, la ministre Victoire Dogbé a présenté une séduisante et brillante communication qui expose les effets enregistrés au plan national en faveur de l’employabilité et de lutte contre le chômage au Togo, ainsi que les débuts d’impacts positifs attendus en matière de promotion de l’emploi au Togo.

 

 Dans son exposé, la ministre s’est réjouie de la dimension de ce programme dont la réussite s’est construite autour de divers atouts. Une réussite qui est le fruit d’une volonté politique de la part du président Faure Gnassingbé, d’un engagement fort de l’Etat, d’une institutionnalisation du volontariat par voie législative, de la volonté publique et d’une décentralisation réussie.

 

Depuis son démarrage, le PROVONAT a accueilli près de 5000 volontaires dont 42% de femmes, principalement des jeunes diplômés sans emploi et des primo demandeurs d’emploi issus de différents secteurs de formation. Une fois recrutés, ils ont été déployés au sein des structures de l’administration publique, d’organisations professionnelles du secteur privé, de la société civile, dans les collectivités territoriales.

 

Aujourd’hui, le PROVONAT a passé de son premier rang de simple programme en une agence de promotion du volontariat qui entend renforcer sa coopération avec le programme des volontaires des Nations Unies.

 

La ministre Dogbé a articulé sa présentation autour de trois principales orientations du siège du Programmes de Volontariat des Nations-Unies à Bonn , notamment « les particularités du PROVONAT au Togo et la contribution du PVNU dans sa mise œuvre » , «  qu’est ce qui est innovant au niveau de notre partenariat avec le PVNU ? », « quelle est la vision future de notre collaboration avec le PVNU ? ».

 

Voici en fichier joint, le contenu de la communication de la ministre, au cours de ce forum : Communication_Forum_PVNU-Bonn.doc

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement