pub
Développement

Journée Mondiale de l’Habitat 2014 célébrée à Atakpamé

Advertisement

Ces 10 dernières années, grâce aux efforts déployés pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement, la proportion de personnes vivant dans les logements insalubres a été réduite de plus de moitié. Or, durant cette même période, à cause de l’urbanisation rapide, en particulier dans le monde en développement, on a assisté de manière générale à une augmentation des habitants des bidonvilles. Dans certains endroits de l’Afrique, pas moins de 70% des citadins vivent dans des bidonvilles ou dans des implantations sauvages.

Pour réaliser un développement durable et offrir une vie de dignité pour tous, le Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat a retenu Atakpamé chef lieu des régions des Plateaux pour la cérémonie de cette journée mondiale de l’habitat après Dapaong en 2009, Kara en 2010 et Sokodé en 2011.

 

Le ministre Séssenou Fiatouwo, de l’Urbanisme et de l’Habitat qui a lancé officiellement la cérémonie de la journée de l’Habitat à Atakpamé, a adressé ses vifs remerciements aux 12 préfets de la région des Plateaux et les participants qui ont honoré de leur présence, la cérémonie solennelle marquant les manifestations de la journée mondiale de l’habitat 2014, ce 21 octobre.

 

La journée mondiale de l’Habitat instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies depuis 1985 à pour objectif de réfléchir sur l’état des villes et villages et sur le droit fondamental de tous à un logement décent, mais aussi et surtout, de rappeler aux uns et aux autres le devoir et la responsabilité de favoriser l’avenir de nos villes et villages. L’écho des bidonville choisi pour cette année appelle à écouter la voix des habitants des bidonvilles au cours de la dernière décennie, les efforts des gouvernements dans le cadre des Objectif du Millénaire pour le Développement qui ont permis de réduire la proportion de personnes vivant dans des bidonvilles de plus de moitié ; c’est l’occasion de mettre à jour les efforts faits par le gouvernement et leurs partenaires techniques et financiers pour atteindre de la cible 7-D des OMD ; de recueillir des témoignages d’amélioration des conditions de vie des bidonvilles et de révéler au monde entier que le chemin est encore long en matière de résolution des bidonvilles.

 

L’objectif du gouvernement, sous l’impulsion du chef de l’Etat, Faure Essozimna, est de contribuer à la réduction de la pauvreté à travers l’amélioration du cadre de vie de la population.

 

M. Kassegnè Adjonou, président de la délégation spéciale de la commune d’Atakpamé s’est réjoui de la célébration de cet événement à Atakpamé et a souhaité à la délégation d’être a l’aise et de se sentir chez eux, tout comme les artisans locaux qui sont formés pour accompagner cette politique du chef de l’Etat.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement