pub
Economie

Inauguration du 3ème quai du terminal à conteneurs au PAL: Lomé, une porte privilégiée des pays de l’hinterland

Advertisement

C’est désormais opérationnels, le 3ème quai du Terminal à conteneurs ainsi que des portiques au Port Autonome de Lomé (PAL). Après 1.129 jours, soit trois années d’intenses travaux, le quai à conteneurs de Lomé a été livré par le Groupe Bolloré Africa Logistics. C’était au cours d’une grandiose cérémonie à laquelle ont pris part les présidents Boni Yayi du Bénin, Mamadou Issifou du Niger aux côtés de Faure Essozimna du Togo et plusieurs autres personnalités.

 

‘’La date du 14 Octobre 2014 restera dans les annales du transport maritime non seulement pour le Togo mais pour l’ensemble des pays de l’Afrique de l’ouest et surtout au delà du continent ’’, a déclaré le Premier ministre Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu lors de son allocution à la cérémonie d’inauguration.

Ce faisant, le Togo vient de se lancer résolument sur la voie de la modernisation de son transport maritime.

Après le mot de bienvenue du maire de la ville de Lomé, le contre Amiral Fogan Adégnon, le DG Bolloré Africa Logistics, Phillipe Dabone et le PM se sont succédés. Qui pour présenter son allocution, qui pour les appréciations et l’intérêt des travaux effectués.

VISITE_PRESIDENTS.jpg

 

 

Pour le premier intervenant Phillipe Dabone, présentant les capacités du quai, on apprend que :’’ Les trois ans de travaux ont abouti à la construction du 3ème quai de 450 mètres, d’une profondeur de 15 m, portant à 920 m au total la longueur totale des quais disponible sur Togo Terminal. Un terminal entièrement informatisé et désormais équipé de 2 portiques de quais inaugurés ce jour, sans compter les 3 autres portiques prévus’’, a-t-il expliqué. Ce n’est pas tout : ’’ Ces équipements modernes s’ajoutent aux 6 grues mobiles déjà en opération sur le terminal qui permettent d’accroître considérablement les cadences et d’opérer simultanément au moins quatre navires. Une productivité et une compétitivité accrues pour le Togo s’offre à l’horizon ’’, a-t-il conclu.

 

Et au second, le Premier ministre Ahoomey-Zunu, de féliciter le premier, le DG Phillipe Dabone et son groupe pour avoir rendu les travaux dans le délai.

 

Le PAL avec la concrétisation de ce 3e quai, devient à n’en point douter un outil stratégique dans la sous-région ouest africaine. La réalisation de cet important projet, va contribuer à faire de Lomé, un carrefour d’importation et d’exportation pour les pays voisins sans littoral ” a ajouté le PM.

VINCENT_BOLLORE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le PDG du groupe Bolloré, M.Vincent Bolloré n’a pas manqué réitérer sa disponibilité à œuvrer aux côtés du Togo pour la relance de son économie.

Nous serons toujours aux côtés du Togo. Nous avons rénové la gare de Lomé, restructuré le chemin de fer qui n’avait plus fonctionné depuis des années “, a rassuré Vincent Bolloré.

 Les travaux, débutés en mars 2011, ont abouti à la construction de ce 3ème quai de 450 mètres à une profondeur de 15 m, portant à 920 m au total la longueur totale des quais disponible sur Togo Terminal.

 

FAURE_PAL.jpg

 

Dans le même temps, Togo terminal accroît ses capacités de stockage de conteneurs avec un triplement des surfaces avec une aire qui sera dotée de portiques de parc pour une exploitation optimale des terre-pleins. Objectif à terme : traiter jusqu’à 1,2 millions de conteneurs par an.

Au total, le groupe Bolloré aura investi plus de 450 millions d’euros sur le port de Lomé sur la durée de la concession (sur fonds propre).

.Pour la réalisation du projet, Togo Terminal a mis en place une véritable politique de transfert de compétences et de formation qui ont permis de renforcer les capacités de ses collaborateurs. Un demi-millier d’emplois ont été créés depuis le début des travaux.

 

Seul port en eau profonde sur le littoral, Lomé devient ni plus ni moins un passage privilégié des pays enclavés en l’occurrence le Burkina Faso, le Mali et le Niger dont les importations et exportations représentent plus de 20% du volume des activités. Autant dire que Lomé est la porte privilégiée des pays de l’hinterland.

 

Sylvia

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

QUAI_GROUPE_BOLLORE.jpg

 

Advertisement