pub
Politique

Université de Vacances 2014 : Kara et Dapaong mobilisent leur troupe

Advertisement

Le week-end du 29 et 30 août n’a pas du tout été de repos pour l’Association des Jeunes Engagés de la Kara (AJEK) et ceux du Réseau des Jeunes pour l’Action et le Développement à la Base (REJADE). En effet, ils ont participé à l’Université Vacances 2014 au cours de laquelle les jeunes des deux localités ont été informés sur la nécessité de mettre ensemble leurs idées et expériences politiques pour apporter une touche au processus de renforcement et de réconciliation que prône le chef de l’Etat.

 

La rencontre est axée sur le thème : « réfléchir sur des stratégies à mettre en œuvre pour une victoire écrasante en 20 ». Il s’agit de mobiliser militants et sympathisants, en vue de la prochaine élection présidentielle de 2015. Dans son allocution à l’endroit de la jeunesse de son association, Régis Talikpeti, président de l’association des Jeunes Engagés de Kara (AJEK) a invité la jeunesse, à faire preuve de bonne lecture des évènements afin d’apporter la meilleure contribution au développement harmonieux du pays, face aux mutations qui s’opèrent de par le monde.

 

Parlant du choix à porter sur la personne qui devra diriger le Togo à l’issue des élections de 2015, il dit : « Nos choix sont déterminants au regard de la majorité que nous constituons et notre nouvel engagement doit désormais être à l’opposé du grand silence qui nous caractérisait par le passé et que certains acteurs politiques exploitaient, prétendant parler en notre nom  ».

 

Pour son alter-égo du Réseau des Jeunes pour l’Action et le Développement à la Base (REJADE), le maître mot, c’est ensemble qu’on réalise de grandes choses : « Nous sommes convaincus que c’est en travaillant en synergie que nous pouvons contribuer de façon efficace à cette nouvelle politique mise en œuvre dans notre pays », a de son côté laissé entendre le député David Bankati, président de REJADE. 

Les initiateurs de cette rencontre n’ont pas passé sous silence la récente arrestation de l’ex-ministre de l’administration Pascal Akoussoulèlou Bodjona : « elle est difficile cette décision mais est à saluer car, l’évolution de ce dossier nous fait espérer qu’enfin, les débats vont s’ouvrir sur les faits incriminés, afin que les responsabilités soient définitivement situées, que les culpabilités soient établies et que les innocents voient leur honneur lavé de toutes souillures », a indiqué le président de AJEK dans son discours.


Initiée par la majorité silencieuse, l’Université de Vacances 2014 tenue à Kara et à Dapaong avait pour thème avait pour principal objectif de remobiliser les bases à l’approche des échéances de 2015.

 

Soé Réné

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement