pub
Développement

Togo vision 2030 : les travaux de la première phase sont présentés aux partenaires techniques et financiers

Advertisement

Sur initiative du ministère en charge de la Prospective et de l’Evaluation des Politiques Publiques, les travaux de la première phase du processus d’élaboration de la « Vision Togo 2030 » qu’est la phase du diagnostic système Togo lancée le 16 avril 2014, ont été présentés ce vendredi à Lomé aux partenaires techniques et financiers. Ont honoré de leur présence cette rencontre, le représentant de la Banque Mondiale au Togo Hervé Assah, la représentante du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Khardiata Lo N’diaye, le représentant de la Banque Africaine pour le Développement (BAD) Serge N’guessan, les Ambassadeurs et membres du corps diplomatique et les représentants des organisations de coopérations bilatérales, sous régionales et multilatérales.

 

L’objectif de cette réunion, selon le ministre auprès de la présidence de la République chargé de la Prospective et de l’Evaluation des Politiques Publiques Kako Nuboukpo, est entre autres, d’échanger avec les partenaires techniques et financiers pour qu’ils puissent apporter des éléments d’appréciation et conseils sur la manière dont le processus évolue. « L’objet de cette rencontre est de sensibiliser les partenaires techniques financiers du Togo pour qu’ils puissent nous éclairer sur leur propre vision de ce que devrait le Togo à l’horizon 2030 ; ceci dans l’esprit que puissent se nouer des échanges fructueux pour qu’ensemble nous puissions atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés dans le cadre de ce travail », a-t-il précisé tout en demandant la contribution de toutes les parties prenantes au développement et de l’assistance de tous les pays amis du Togo.

 

Pour ce dernier, le processus est sa première phase d’élaboration de la vision Togo 2030 qu’est le diagnostic du système Togo. « Il s’agit, à cette étape de faire uns analyse rétrospective de tous les domaines de développement, de tous les aspects de notre vie et d’en dégager un état des lieux. Pour ce faire, quatre (4) sous-systèmes notamment le sous-système Socioculturel, Politique et Gouvernance, Démographique et Développement humain et Economie et technologie ont été créés », a-t-il ajouté.

 

La mise en place d’une vision à laquelle le Togo adhère à l’horizon 2030, dénote d’un souci profond d’œuvrer pour un Togo émergent, axé sur un développement humain durable favorisant le respect des droits humains, l’équité et l’égalité entre tous les enfants du pays dans un climat de paix et de réconciliation nationale.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

 

Advertisement