pub
Société

TOGO/ Inondation dans le Moyen Mono: Avec promptitude et réactivité, le chef de l’Etat a apporté du soulagement aux populations sinistrées

Advertisement

Dans la nuit du 18 au 19 septembre dernier, le canton de Kpékplémé, dans la préfecture du Moyen Mono a connu d’importantes averses avec des pluies diluviennes qui ont abondamment arrosé cette zone. Les localités de Kpékplémé, de Katomé et d’Ahatomé ont fait l’objet de séries d’inondations avec des dégâts collatéraux.

 

Sur instruction des hautes autorités, une mission de services locaux, particulièrement ceux de l’administration territoriale, de la sécurité, de la santé et de l’action sociale, s’est rendue sur les lieux pour secourir les sinistrés, procéder à leur évacuation et faire une évaluation rapide des dégâts.

Cette évaluation rapide a permis d’identifier cent cinquante six (156) ménages composés de 1152 sinistrés. D’importants dégâts matériels ont également été relevés. Aucun blessé ni perte en vie humaine n’a été signalé.

 

En réponse à ces dégâts, et sur instruction du Chef de l’Etat, le chef de l’Etat Faure Essozimna GNASSINGBE, le ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation a débloqué, au lendemain des inondations le 19 Septembre 2014, un fonds d’assistance rapide au profit des ménages sinistrés.

Au lendemain des inondations, le dimanche 21 septembre 2014, une mission interministérielle de haut niveau conduite par la ministre en charge de l’action sociale, Dédé Ahoéfa EKOUE, ses collègues de la sécurité et de protection civile, et de l’équipement rural, Damehame YARK et NABAGOU, s’est rendue à Kpékplémé dans la  préfecture du Moyen Mono pour soutenir les populations affectées.

 

Une mission de haut niveau qui a permis au gouvernement de s’assurer de la bonne gestion des secours et de constater la répartition adéquate du fonds d’assistance rapide débloqué par le ministère de l’Action Sociale. La délégation interministérielle a  aussi lancé la distribution du fonds d’assistance complémentaire accordé le 20 Septembre 2014 par le Président de la République, au profit des populations sinistrées de Kpékplémé. Dans l’immédiat, les ménages affectés ont bénéficié des soutiens non négligeables. A travers ces deux fonds accordés par le Chef de l’Etat, les populations sinistrées de la Préfecture du Moyen Mono ont  bénéficié, en fonction du nombre de personnes dans chaque ménage, d’un appui financier allant de 15 000 FCFA à 90 000 FCFA par ménage.

 

La répartition du fonds d’assistance d’urgence aux ménages se présente ainsi. Pour les ménages de 3 a 5, il leur est revenue une somme 30000 fcfa/ménage. Les ménages de 6 a 10 personnes ont bénéficie d’une enveloppe de 40000 fcfa chacun et quant aux ménages de 11 a 15 pers, un montant de 65000 fcfa/ménage leur a été attribué. Quatre vingt mille (80000) fcfa, est le contenu de l’enveloppe destinée à chaque ménage de 16 pers à 19 personnes. Ce fonds vient en complément du fonds d’urgence de personnes de 1 000 000 francs débloqués. Au lendemain de ces inondations, au total une assistance qui est de plus de 7 200 000 a été débloquée aux 156 ménages.

 

Une cérémonie symbolique a permis de remettre l’appui financier a 15 ménages. La distribution se poursuit. Etaient présent, les députés a l’assemblée, l’honorable consul de Turquie, le préfet, une forte délégation de la croix rouge qui aide dans l’assainissement, les services centraux de la santé, l’équipement rural, de la sécurité, de l’action sociale. La délégation de la santé va s’activer sur assainissement de l’environnement.

 

Au cours de la cérémonie, les populations ont remercié le Président de la République pour son ferme engagement pour le bien être des populations togolaises et particulièrement  pour la rapidité et l’efficacité de l’assistance qui  été fournie aux sinistrés de la Préfecture du Moyen Mono.

 

Dans son intervention, la ministre en charge de l’action sociale, Mme Ekoué Dédé Ahoefa, a témoigné aux populations sinistrées la profonde compassion du Chef de l’Etat qui a, dès le lendemain des inondations, fait débloquer un fonds d’assistance rapide par l’entremise du Ministère de l’Action Sociale.

 

Quant au ministre de la Sécurité, le Colonel YARK, il a renouvelé son entière disponibilité et celle de ses services à assurer une protection rapide des  populations en cas de sinistres. Il a remercié les acteurs pour leur vigilance qui a permis d’éviter des blessés et des décès.

Le ministre de l’Equipement Rural, NABAGOU n’a pas manqué en ce qui le concerne, d’encourager les populations au suivi du dispositif local d’alerte d’inondations et a tenu à remercier la Croix Rouge qui soutient ce dispositif au niveau communautaire.

Le gouvernement a saisi cette occasion pour réitérer sa gratitude aux autorités locales, aux leaders de la préfecture, aux ONG, aux organisations de développement à la base, aux vaillantes populations de la préfecture, et à toutes les bonnes volontés pour leur contribution au secours des sinistrés et pour l’hébergement. Il les a encouragé à continuer leurs efforts de solidarité vis  à vis des compatriotes affectés par les inondations liées aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur la Préfecture du Moyen Mono.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement