pub
Faits divers

Ghana : La Police décline l’appel à arrêter Asamoah Gyan

Advertisement

La police ghanéenne n’a pas donné une suite favorable à la demande de certains citoyens qui appellent à l’arrestation d’Asamoah Gyan, le capitaine des Black Stars du Ghana.

 

Asamoah Gyan est perçu par des ghanéens comme un suspect dans l’affaire qui entoure la disparition de l’artiste Théophile Tagoe, alias Castro.

La mise au point de la police a été faite à Accra lors de la conférence de presse organisée par le Commissaire Kwame Prosper Agblor, le directeur général du Département des Enquêtes Criminelles de la police.

La sortie de la police visait à situer l’opinion nationale sur la disparition de Castro ainsi que celle de son amie Janet Bandu. Pour les suites de l’enquête, la police a annoncé qu’elle va inviter l’avocat Maurice Ampaw pour être entendu afin de percer le mystère qui entoure la disparition de Castro. L’avocat devra aider la police à poursuivre les recherches pour retrouver Castro.

 

Des raisons de la déclaration de la police sur l’arrestation d’Asamoah Gyan, il convient de rappeler que le père de Janet Bandu, la fille disparue avec Castro a récemment prié le Chef du service de Défense et l’Inspecteur Général de la Police à arrêter le capitaine des Black Stars pour chercher sa progéniture.

 

Pour expliquer le rejet de la demande d’arrestation d’Asamoah Gyan, la police a déclaré que la personne indexée est consultée pour les investigations et qu’elle « n’hésiterait pas à l’arrêter en cas de nécessité ».


Enfin, pour les besoins de l’enquête, la police a révélé être en contact avec les « pays voisins par le biais d’Interpol… » pour aider à rechercher les deux personnes disparues.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement