pub
Santé

Synergie de haut niveau contre l’Ebola en Afrique de l’Ouest

Advertisement

L’épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest prend de l’ampleur. Au regard du nouveau bilan de l’OMS, 3069 personnes ont été infectées dont 1522 tuées, soit 125 décès de plus en quelques jours.

 

Un tel contexte alarmant a évidemment suscité des inquiétudes dont celle partagées par le président du Ghana et de la Cédéao, John Dramani Mahama, qui a convoqué ce jeudi à Accra une réunion extraordinaire des pays membres de l’organisation ouest africaine des Etats. Y a participé le Premier ministre togolais, Arthème Ahoomey Zunu.

 

La stigmatisation dont sont victimes les pays où se propage cette épidémie, a fait l’objet de dénonciation et de condamnation. Le chef de l’Etat ghanéen s’en est pris aux compagnies aériennes qui ont refusé de desservir certaines destinations pour cause du fléau. Une attitude dont les effets sur la croissance économique dans la zone UEMOA, seront lourde de conséquence sur la région.

 

Les participants dont les ministres de la Santé pour la plupart, ont adopté plusieurs recommandations afin de lutter contre Ebola et pour envoyer un signal fort aux populations inquiètes.

 

Il est question de réaliser des évaluations précises dans chaque pays membre, de renforcer les contrôles sanitaires aux frontières (prise de température, désinfection des mains) tout en demandant aux Etats de lever les restrictions sur les voyages et de rouvrir les frontières. Les compagnies aériennes sont invitées à reprendre leurs liaisons.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement