pub
International

Nigeria : Femmes explosives, la police se dresse contre la nouvelle trouvaille de Boko Haram

Advertisement

Les attentats qui se commettent ces derniers jours au Nigeria se révèlent être l’œuvre des femmes qui s’introduisent dans des foules pour ensuite s’exploser.

 

En expliquant la nouvelle manière par laquelle le groupe terroriste Boko Haram procède, la police nigériane a déclaré que les femmes sont moins suspicieuses.

Pour le chargé des relations publiques de la police, Frank Mba, la technique de faire porter des bombes sur soi, un phénomène appelé kamikaze, n’est pas un fait nouveau. Il a précisé que généralement ce sont les hommes qui prennent ce courage.

 

Quoique les forces de sécurité s’activent à lutter contre ce genre de terrorisme, Frank Mba a fait savoir que les agents de sécurité de sexe masculin ne sont pas généralement autorisés à opérer des fouilles sur les femmes.

En vue de contourner cet obstacle, l’Officier de police a annoncée qu’il y aura un déploiement du personnel de sécurité féminin sur les routes et dans d’autres endroits du pays. Ces dernières procéderont à des fouilles en cas de besoin.

 

En appelant la population à collaborer avec les forces de sécurité pour démasquer les porteurs d’explosifs, Frank Mba a demandé aux parents de ne pas accepter que leurs filles se fassent enrôler pour des opérations kamikazes.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement