pub
Culture

Vient de paraitre : « Le Calvaire d’Apélété » de Charles OLINCE

Advertisement

La famille littéraire togolaise vient de s’agrandir ; un nouveau vient de naitre. Son nom; Le Calvaire d’Apélété. Son auteur est Essomanam Aritouka alias  Charles Olince, natif  de  la région de la Kara, traducteur-interprète et passionné d’écriture. L’œuvre est  une pièce de théâtre. Elle est  un  drame de 5 ACTES subdivisée en 17 scènes préfacé par Me Felix LIGBEZIM, est publiée par les « Editions Continents » et présenté au public vendredi le 25 juillet 2014 au siège de CECO GROUP à Lomé.

 

Le Calvaire d’Apélété est un reflet caricatural de la société togolaise dans laquelle l’auteur  peint l’épineux sujet de la multiple vente de terre qui est une monnaie courante. Apélete, le héros vivait le bonheur avec sa femme et leur nouveau-né, Toussaint,  connaitront bientôt un malheur dans une affaire de  terrain  acquis   auprès du sieur N’dadia. Le juge Obi en complicité avec Samba Tajiri, un richissime homme d’affaire, réussiront à déposséder  Apélété de son  lopin et écope d’une peine de six mois à  la prison pour avoir brutalisé Samba Tajiri. Comme le malheur n’arrive  jamais seul, son unique fils, Toussaint, source de sa joie va aussi décéder laissant Angèle la femme d’Apélété dans une grande désolation.  

 

Le Calvaire d’Apélété, c’est aussi l’utilisation  abusive que font des administrés de la chose publique, le gaspillage, la corruption et autres non-respect de la part de ses travailleurs dans les services publics. Ce qui repose la sempiternelle question de multiple vente de terre. L’Etat parviendra-t-il à trancher le nœud gordien ?

 

Soé B.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement