pub
Société

La STT entend « revenir en force » au devant de la scène pour vider sa plateforme

Advertisement

Prévu pour se tenir ce vendredi au Centre Communautaire de Tokoin à Lomé, l’Assemblée générale annoncée par la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) n’a pas pu se tenir pour insuffisance de communication qui n’a pas permis aux travailleurs d’être informé de la séance. En lieu et place de la grande assemblée prévue, s’est tenue des discussions interactives entre les travailleurs présents, en majorité les fonctionnaires de l’intérieur, et les responsables de la synergie, pour expliquer à ceux-ci les activités menées et jusqu’alors et les actions prévues pour les prochains jours.

 

Pour ces responsables, l’heure est venue de s’engager pour la phase deux de leurs actions qui consistera à tout mettre en œuvre afin d’obtenir avant la fin de l’année 2014 l’exécution de toutes les revendications inscrites dans leur plateforme. « Nous sommes résolus à ne plus traîner cette plateforme en 2015, nous allons la vider en 2014 avec une nouvelle grille pour 2015 et des salaires améliorés. La STT revient pour obtenir la grille qu’elle souhaite, et que cela soit appliqué au 1er janvier 2015 », a laissé entendre Gilbert Tsolégnanou, le chargé à la communication de la STT.

 

Pour ce dernier, le moment est arrivé pour la STT de revenir au devant de la scène et de revendiquer le droit des travailleurs et les accords, afin que ceux-ci aient de meilleures conditions de vie et de travail. A partir de la semaine prochaine, annonce-t-il, la STT prévoie une grande campagne médiatique pour expliquer le blocage qu’il y a au niveau de la discussion entreprises avec le gouvernement, et annoncer les actions à venir.

 

Dans le cadre de la poursuite de ces discussions avec le gouvernement, une rencontre est prévue pour ce mardi avec les autorités compétentes, rencontre au cours de laquelle la STT entend exiger la mise en place d’une grille salariale qui tient compte des deux redressements du SMIG notamment celui de 2008 et de 2011. Mme Lawson Nadou a été reconduite coordonnatrice du mouvement.

 

Ahodo Koffi

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

 

Advertisement