pub
Politique

La ”Majorité Silencieuse” a été dans les rues de Lomé

Advertisement

La « majorité silencieuse » grand soutien  de l’Union pour la  République (Unir) a été dans les rues de Lomé hier pour réitérer  sa position selon laquelle les réformes politiques doivent se faire au parlement.

 

L’imposante foule de la majorité silencieuse a débuté la marche au niveau de l’hôtel Eda Oba via Ranco et a chuté au palais de congrès de Lomé où le responsables du mouvement ont précisé être pour les reformes mais lassés par l’opposition.

 

« Le MJPG n’est nullement contre les réformes politiques mais indique que si elles doivent se faire, il faut qu’elles se fassent à l’assemblée nationale car les députés qui y siègent, sont élus .Nous sommes fatigués du diktat de la pensée unique imposée par certains qui pensent que la démocratie s’obtient par la force. Nous voulons rappeler à tout un chacun que ce pays est un état démocratique et il y a des institutions qui incarnent cette démocratie », a déclaré Koffi Agbéssi.

 

Selon lui le Togo n’est pas gouverné par une famille, il n’est pas gouverné non plus par un clan il est dirigé par les togolais qui sont élus par les togolais » a tenu à préciser le MJPG.

Cette marche a été programmée sur 26, 27 et 28 juin 2014,  mais a coïncidé avec celles organisées par le Collectif sauvons le Togo.  « La Majorité silencieuse », a ainsi pour ”préserver la paix civile ”reporté  sa manifestation.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement