pub
Sport

Demi-finale CM Brésil 2014 : L’Argentine retrouve en finale l’Allemagne

Advertisement

La deuxième équipe qui devra disputée la finale face à l’Allemagne le 13 juillet prochain est connue ce mercredi. L’Argentine de Lionel Messi. Ce fut au terme d’une longue et palpitante rencontre entre le favori du jour,  les Pays-Bas et la formation argentine qui aligne de victoires sans convaincre.  Le vainqueur n’a été connu qu’au bout des séances de  tirs aux buts. 4 tirs réussis contre 2 en faveur des Argentins, (0-0) en temps réglementaire et en prolongation.

 

A Arena Corinthia de Sao Polo ce mercredi 09 juillet où se disputait la seconde demi-finale Argentine- Pays-Bas, l’ambiance fut on ne peut plus électrique tant dans le stade que sur le terrain. Pour cause, chaque formation vendait chère sa peau pour passer en finale. Contrairement à la première demi-finale, Allemagne-Brésil, où tout est allé vite, cette dernière a le mérite d’être la  moins riches en occasions. Chacune des formations jouait freins à mains car ne voulant pas se faire surprendre.

 

Passé le round d’observation, chacune des équipes a eu sa mi-temps, les 90 minutes du temps réglementaire n’ont permis de décanter la situation. Tellement le match était serré.  Même si à la 90ème  Arjen Robben avait la balle du match au bout de ses souliers, son hésitation a permis aux défenseurs Argentins de lui chiper le ballon. La prolongation non plus n’a indiqué le vainqueur. Ce sera les séances des nerfs. Là ce sont les Argentins aidés par le goal Romero qui a bloqué deux tirs des Bataves contre 4 marqués par la bande à Lionel Messi.  

 

 Même si l’histoire donne souvent raison en Coupe du monde aux équipes ayant connu un début pénible avant de monter en puissance en cours de compétition, les Argentins ne partaient pas favoris ce soir. Contrairement aux Pays-Bas, même si ceux-ci traînent eux une réputation d’éternels vainqueurs avant la lettre, ils ont montré aux yeux de monde, qu’ils restent une des meilleures nations du football. Reste que depuis le match d’ouverture, les Néerlandais se sont montré de loin les plus impressionnants des 32 nations présentes, surtout après le coup de tonnerre de leur premier match, où ils ont écrasé (5-1) l’Espagne, championne du monde en titre.

 

Leur quart de finale contre la Costa Rica  restera comme un des grands moments du Mondial brésilien, avec cette mémorable épreuve des tirs au but, marquée par le coup de génie du sélectionneur Louis Van Gaal, qui a décidé de changer de gardien juste avant la séance fatidique.

 

Soé B.

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement