pub
Santé

SANTE: Le Togo fait le bilan à mi-parcours de la revue annuelle de la performance du secteur de la santé

Advertisement

Toutes les parties prenantes du secteur de santé ont présenté mardi à Lomé les résultats de « la revue annuelle de la performance du secteur de la santé pour l’année 2013 » qui permettront d’apprécier, de formuler des recommandations et des approches de solutions pour relever les défis du système de santé en présence des partenaires techniques et financiers.

 

Pendant trois jours, cette rencontre qui se veut « d’autocritique et de remise en cause », permettra aux participants de passer au peigne fin les activités menées en 2013 afin de d’identifier les points forts et les points à améliorer en vue de prendre des mesures appropriées pour le renforcement du système de santé. « A mis parcours de la mise en œuvre du plan national de développement sanitaire couvrant la période 2012-2015, il est important que soit analyser la performance du secteur et évaluer les résultats obtenus », a déclaré Dr Lucile Imboua, représentante de l’Organisation Mondiale de la Santé au Togo.

 

Il est également satisfaisant pour cette dernière de constater un certain nombre de progrès réalisés depuis l’adhésion du Togo au Partenariat mondial pour la santé et initiatives apparentées (IHP+) en mai 2010 qui ont permis de doter les pays de documents stratégiques nationaux alignés sur les priorités de développement définis dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE).

 

Ouvrant les travaux de cette rencontre, le Premier ministre Kwési Séléagodji Ahoomey-Zunu s’est d’abord réjoui des progrès réalisés par les parties prenantes avant de souligner que « la préservation de la santé des populations reste et restera la préoccupation majeure du gouvernement togolais ». « Les hommes et les femmes ne peuvent utiliser pleinement leur capacité, leur intelligence et leur talent au service du développement économique et social que si leur santé le leur permet », a-t-il précisé.

« Durant nos travaux, nous devons avec un esprit critique, identifier les forces et les faiblesses du système national de santé afin de réorienter nos actions vers des stratégies plus efficaces et faciliter la prise de décision », a-t-il conclu.

 

Selon, le secrétaire général du ministre de la Santé Gado Napo-Koura, la présente revue annuelle permettra à tous les intervenants de pencher sur la « santé de maternelle et néonatale, la lutte contre la mortalité infantile et infanto-juvénile, la lutte contre le paludisme, le VIH/SIDA, la tuberculose et les autres maladies transmissibles, la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles et le renforcement du système de santé et du système communautaire ».

 

Ahodo Koffi

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement