pub
Education

Les étudiants de la promotion 14 de l’IRES-RDEC en séances de soutenances de fin de cycle

Advertisement

Les travaux d’évaluation finale de la promotion 14 (2012-2014) de l’Institut Régional d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRES-RDEC) ont été officiellement lancés mercredi à Lomé par Jean-Luc Koffi Gomez, directeur du cabinet du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation civique. Il s’agit pour les 32 étudiants de cette promotion venus du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal et du Togo de passer à l’exercice de « soutenances groupées » de master professionnel en art, culture et développement qui vont se dérouler pendant deux jours.

 

Selon Amévor Koffi Ogah, délégué de la promtion 14, cette année les modules introduites dans la formation leur a permis de toucher pratiquement tous les aspects : « En dehors de la culture proprement dite, nous touchons la vie économique, sociale et diplomatique qui est au centre même de notre formation culturelle ; ce qui n’est n’existe pratiquement pas généralement en Afrique et plus particulièrement au Togo », a souligné M. Ogah.

 

Cette évaluation finale consacre, selon M. Gomez, l’admission des Lauréats à la grande famille des spécialistes des projets des Industries Culturelles. Il s’est donc réjoui et a remercié les étudiants et les formateurs pour le travail abattu afin que la formation de cette promotion se déroule dans de bonnes conditions. « Si nous nous sommes réunis ce jour à cette cérémonie, c’est parce qu’ils ont accepté de faire des sacrifices en se surpassant, parfois même en s’imposant des privations multiformes. Chers enseignants, merci pour vos nombreux efforts. A vous les étudiants, après deux ans de travail assidu, vous abordez à partir d’aujourd’hui, la dernière étape qui doit vous conduire à la conquête du trophée tant convoité », a-t-il dit.

 

En plus des soutenances de mémoires et en prélude à la rentrée de la promotion prochaine (2014-2016), certains des membres de jury seront sollicités pour corriger les épreuves du concours de recrutement des étudiants de l’Institut, session d’Avril 2014. Le directeur général de l’IRES-RDEC Kodjona Kadanga, a pour sa part remercié tous ceux qui ont contribué à la réussite de ces deux années de formation.

 

De son côté l’ambassade du Niger s’est félicité du choix de l’écrivain nigérien Boubou Hama comme parrain de cette promotion et a convié les étudiants de l’Institut à « faire de la culture africaine le moteur de développement, créateur d’emplois et de croissance économique du continent ».

 

En rappel, la promotion 14 est baptisée celle du romancier, philosophe et historien Boubou Hama, un diplômé de l’Ecole Normale William Ponty de Dakar dans les années 1927. Il a été Directeur de l’Institut Français d’Afrique Noire (IFAN) dont le siège est Dakar. Boubou Hama a laissé un considérable sur la culture africaine. Aussi la renommée de l’IRES-RDEC est-elle approuvée par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

 

Advertisement