pub
Santé

La vaccination de routine au Togo est renforcée par deux nouveaux vaccins

Advertisement

Le ministère de la Santé en partenariat avec l’OMS et l’UNICEF ont procédé lundi à Lomé au lancement de l’introduction de deux nouveaux vaccins dans la vaccination de routine au Togo. Il s’agit de Rotarix contre le Rotavirus et de Prevenar 13 contre les infections à pneumocoque.

 

Ces deux vaccins seront opérationnels à partir du 19 juin prochain et prendront en compte des enfants âgés de moins de 5 ans. Par l’introduction de ces vaccins, le Togo entend pallier aux maladies diarrhéïques infantiles et aux infections à pneumocoque qui sont la pneumonie, la méningite et les septicémies. « L’objectif ultime de l’introduction des vaccins PCV et Rota contre les infections à pneumocoque et à rotavirus est de contribuer à la réduction de la morbidité et à la mortalité liées à ces infections et à l’atteinte donc de l’OMD4. Pour chacun des deux vaccins, il s’agira d’administrer à plus de 95% de la cible sur le plan national et à au moins 90% dans chaque district », a souligné le Professeur Napo Kura Gado, Secrétaire général de la santé.

 

Cette introduction se fera de façon progressive sur toute l’étendue du territoire national et les vaccins en question seront administrés aux enfants à travers le Programme de Vaccination Elargi. Son lancement officiel est fixé sur le 19 prochain à Anié. Selon les initiateurs, sa réussite dépendra du degré d’implication de la population à la vaccination. « Ce lancement ne connaîtra de succès attendu qu’avec la participation des communautés et des familles, des agents de santé et des médias. A cet effet les canaux de communication et de l’information les plus appropriés sont utilisés, pour encourager la vaccination de l’ensemble des enfants de moins de 5 ans au Togo », a souligné Docteur Van Steirteghem Viviane, Représentante Résident de l’UNICEF au Togo.

 

Pour rappel, le lancement de l’introduction de ces deux vaccins dans le calendrier vaccinal au Togo sera accouplé de celui des activités de la quatrième édition de la semaine africaine de la Vaccination SAV. Que ce soit l’un au l’autre le Togo pourrait toujours compter sur l’appui de l’OMS. « Nous nous engageons à être toujours aux côtés du gouvernement togolais pour améliorer la santé des populations et plus particulièrement celle des enfants » a laissé entendre la Représentante Résidente de l’OMS au Togo, Docteur Lucile Imboua.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement