pub
Au fil des questions réponses

Invité d’Honneur sur Togoportail : Mme Aimée Abra Tenu, Présidente Fondatrice de l’Ong Sainte Thérèse de l’Enfant Jesus (STEJ) et Ambassadrice Vlisco 2014

Advertisement

Responsable et Fondatrice de l’Ong Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (STEJ), Mme Aimée Abra Tenu vient d’être sacrée Ambassadrice Vlisco 2014 à l’occasion de la 2nde édition du Mois de la Femme, le 30 mars dernier. Une consécration qui vient récompenser toute une somme d’abnégations, de travail sans relâche et de sacrifices. Et c’est sans grande surprise que le monde a appris la consécration de l’initiatrice du label  « Zam-Ké »  ; elle a su développer sans relâche sa structure et à force de travail, elle jouit aujourd’hui d’une popularité grâce à son engagement sans faille auprès des femmes et des enfants. Togoportail a mis ses projecteurs sur la lauréate et Fondatrice de l’Ong STEJ qui a apporté des éléments de réponses à certaines préoccupations formulées lors d’un dernier entretien.

 

Togoportail : Décrivez-nous brièvement l’ONG STEJ

Aimée Abra TENU : STEJ Togo à été créé il y a maintenant 14 ans. La Maison de Quartier a été notre première initiative. A l’époque (2000 à 2006), elle comportait plusieurs projets : le soutien à l’éducation de 180 enfants, les activités socioculturelles les mercredis et les samedis, les activités de lecture, le tout se déroulait sous le manguier dans une maison modeste du quartier d’Agoè Nyivé Démakpoè.

En 2007, la Maison de Quartier est devenue un centre bâti avec une belle bibliothèque, une salle informatique et un espace d’activité en plein air, grâce au financement du SELF HELP de l’Ambassade des USA et du Projet de Lecture Publique (Coopération France-Togo).

Ensuite ont suivi les projets d’école primaire et d’accès à l’eau potable et à l’assainissement à Kouvé, le parrainage d’enfants démunis, la bourse vélo, le centre d’alphabétisation, les bibliothèques de rue etc.

STEJ Togo est à l’initiative des activités économiques Zam-Ké, ViViFruits et Pomédi-Kari-Kari.

Depuis l’ouverture de l’antenne STEJ Togo, 52 personnes y travaillent.

En sommes pour conjuguer développement social et indépendance financière, STEJ Togo a à cœur de financer tous ses projets sociaux par ses Activités Génératrices de Revenus d’ici fin 2015.

TENU_ABRA_VLISCO.jpg© Copyright Vlisco

 

 

Quels sont les objectifs de l’ONG STEJ ?

Aimée Abra TENU : Promotion de l’éducation auprès des enfants et des jeunes ;

Promotion de l’alphabétisation des femmes et des filles déscolarisées ;

Promotion des outils informatique auprès des enfants et des jeunes

Promotion du livre et des jeux d’éducation auprès des enfants et des jeunes ;

En plus des objectifs liés aux programmes sociaux, STEJ Togo comme présenté plus haut a lancé la SARLU, Mi-Woè Social Business qui regroupe ses activités économiques. L’objectif de cette entreprise sociale en cette année 2014 est de lever 30 millions de francs CFA auprès d’investisseur solidaires. Nous avons mis en place un outil de prêt solidaire qui permet à tous les investisseurs (personne physique et personne morale) de récupérer leur mise en 5 ans. Pour plus d’infos n’hésitez pas à consulter notre site stejtogo.org ou écrivez nous !

 

L’ONG STEJ intervient beaucoup dans le social, dites-nous les actions concrètes qu’elle a déjà menées dans ce domaine ?

Aimée Abra TENU : Les actions sociales sont les racines de l’ONG STEJ Togo. A Kouvé nous avons construit en coopération avec les villageois une école primaire qui accueille plus de 130 enfants. Nous avons également tout un volet parrainage scolaire qui bénéficie à 110 enfants. La Maison de Quartier d’Agoè Nyivé, à travers l’espace d’animation mène régulièrement des actions de promotion culturelle à l’endroit des enfants et des jeunes (soirée de conte, théâtre, danses traditionnelles etc.). La bibliothèque compte 5000 livres et bénéficie à plus de 100 jeunes lecteurs chaque semaine. Le centre d’alphabétisation quant à elle accueille 40 femmes 3 fois par semaine. A Kpalimé, nous y avons ouvert la 1ère ludothèque informatisée du Togo. Elle compte 90 jeux de sociétés et d’éducation et accueille près d’une centaine d’enfants de 3 à 13 ans les mercredis et les samedis.

En tant qu’ambassadrice Moov, Aimée Abra TENU pilote le programme Weena, qui permet à 200 femmes et 18 groupements de femmes d’avoir accès à un financement pour leur activité économique. Un autre volet important de ce programme est la communication avec 50% de réduction qu’offre notre partenaire Moov aux femmes qui adhèrent au programme Weena. La plupart des femmes et groupements concernés sont situés dans les régions reculées du togo, ou les conditions d’accès à l’emploi sont restreintes. 

 

SAM_3191.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Quelles sont les activités génératrices de revenus autour desquelles elle réunit des jeunes et des femmes ?

Aimée Abra TENU : Toutes nos AGRs encouragent et favorisent l’emploi des jeunes et des femmes. Avec Zam-Ké, notre marque de mode conçue à partir de matières plastiques recyclés, nous faisons tout d’abord appel aux femmes pour la collecte des sachets dans les quartiers. Ensuite nos ateliers récupèrent ces matières à partir desquels nos équipes de jeunes tapissier(e)s et couturier(e) créent les modèles commandés. A travers toutes nos activités nous travaillons à construire un monde meilleur, plus juste et plus beau. C’est un idéal qui fédère et les gens sont heureux de s’impliquer pour changer les choses… comme on dit, les petits ruisseaux font les grandes rivières !

 

Qu’est ce qui fait la force d’une femme entrepreneur ?

Aimée Abra TENU : La foi. Il faut croire en ses rêves et se battre pour les réaliser. Et dans ce monde d’homme il faut surtout ne pas se laisser décourager, ne pas se laisser rattraper, rester fidèle à soi-même avant tout.

 

L’ONG STEJ s’intéresse également aux enfants. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Aimée Abra TENU : Dès le départ nous avons placé l’enfant au cœur de nos actions. Nous attachons beaucoup d’importance à l’éducation, et veillons à ce qu’elle se déroule dans les meilleures conditions possibles. Que ce soit à travers nos parrainages, ou à l’école de Kouvé que nous avons récemment dotée d’une caisse de santé et pour laquelle une cantine scolaire est en cours de construction, nous voulons donner les meilleurs chances aux enfants de participer à la construction de notre monde.

Et cela passe aussi par les jeux, puisque nous avons récemment inauguré Féfépé, notre ludothèque à Kpalimé qui accueille les enfants autour de jeux et d’activités.


Nos sacs, trousses et autres articles Zam-Ké sont aussi d’excellents outils de sensibilisation à la protection de l’environnement et à l’utilité du recyclage… Nous sommes de plus en plus confrontés à des problématiques environnementales qui conditionnent notre santé, notre liberté et l’avenir de notre pays. C’est pourquoi nous menons beaucoup d’action auprès des jeunes et des enfants, ils sont l’avenir et on l’énergie du changement. L’évolution ne leur fait pas peur, nous comptons beaucoup sur eux pour induire un changement de comportement et influencer leurs amis, leurs ainés…

 

L’association a désormais une antenne à Kpalimé, pourquoi cette extension à l’extérieur de Lomé ?

Aimée Abra TENU : Dès le départ nous envisagions la création du second atelier Zam-Ké et l’extension de notre savonnerie. C’est une première étape, car nous souhaitons mettre en place nos actions à travers le Togo. Cela nous permettra de favoriser les initiatives locales et de participer au développement socio-économique de tout le territoire. Nous tenons à être proches des gens, tout simplement.

 

ST_VALENTIN_AFFICHE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«  Zam-Ké », entendez littéralement ’’Utilise-moi encore’’ en Mina, un label bien accueilli par la population

 

 

Vous avez été élue le 29 mars dernier, dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme, Ambassadrice Vlisco Togo2014. Qu’est-ce que ce prix représente pour vous ?

Aimée Abra TENU : Pour moi ce prix symbolise la réussite de celles et ceux qui se battent pour réaliser leurs rêves. Il montre des femmes qui osent et réussissent, parce qu’elles ont cru en elles et n’ont pas baissé les bras ; et vous savez de nombreuses femmes le méritent autant que moi ce prix ! Alors je voudrais leur rendre hommage et les saluer ici.

Et puis cette distinction c’est aussi la reconnaissance du fruit de notre travail effectué sur le terrain, auprès des jeunes, des femmes et des enfants depuis 14 ans… Les gens nous reconnaissent comme un partenaire fiable et de confiance, nos activités prennent une envergure nouvelle. Cela signifie que nous allons pouvoir renforcer notre présence auprès des populations et intensifier nos activités sociales et économiques. Je suis vraiment très heureuse d’être Ambassadrice Vlisco 2014

SAC_ZAMKE.jpg


 

Quels seront vos projets avec Vlisco ?

Aimée Abra TENU : Grâce à cette nomination, Vlisco financera plusieurs projets sociaux que l’ONG STEJ Togo lui a soumis.
C’est projets sont actuellement à l’étude par l’équipe VAC Togo, mais je peux d’ores et déjà vous annoncer, qu’ils concernent l’éducation, l’entrepreneuriat des jeunes, la mode et le développement durable.

 

Quelles sont les perspectives de votre association ?

Aimée Abra TENU : Nous avons pris beaucoup d’importance ces dernières années et nous poursuivons sur ce chemin.
Pour cela nous avons créé la SARLU Mi-Woé Social Business qui regroupe nos AGR et apporte une base solide à nos activités économiques qui font face à une demande internationale croissante.
Aussi nous nous apprêtons à lever 30 000 000frs CFA auprès d’investisseurs solidaires. Cela nous permettra d’investir dans la création de nouveaux ateliers Zam-Ké, de développer notre marque Vivifruits aussi, et notre savonnerie… Car la demande est telle que tous nos produits sont vendus des la sortie de nos ateliers !

 

Votre mot de fin.

Aimée Abra TENU : Outre nos engagements socioéconomiques, Aimée Abra TENU est particulièrement engagée dans les programmes de mentoring pour accompagner des jeunes entrepreneurs. STEJ Togo est aussi membre du Comité de Gestion des programmes de Bourses Universitaires Alodo. Notre rêve est de vivre à l’horizon 2020, une jeunesse togolaise épanouie sur tous les plans et fière de sa patrie.

 

Interview réalisée par Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

VLISCO_TENU-2.jpg© Copyright Vlisco
Advertisement