pub
Société

Ghana : Une marche tendue de l’opposition NPP achevée sans grand incident!!!

Advertisement

La police ghanéenne à Kumasi, la capitale de la région Ashanti, s’est retirée le mardi dernier de la gigantesque marche de protestation que le principal parti de l’opposition, NPP, a organisé pour dénoncer la cherté de la vie et les manquements du gouvernement du Président John Mahama.


Après le départ de la marche qui a était encadrée par des policiers, des marcheurs ont remis en cause l’itinéraire initial défini pour emprunter d’autres voies. Plusieurs groupes de jeunes ont pris de
différentes voies laissant la police un peu perplexe.

Ce changement subit de directions a choqué l’Officier Nathaniel Kofi Boakye, le Commissaire adjoint de la région Ashanti, qui a demandé aux agents des forces de sécurité venues encadrer la marche à se retirer de peur que la situation ne dégénère en affrontements avec les manifestants.

En expliquant les faits, le Commissaire adjoint a déclaré qu’il ne sait si la dispersion des manifestants en plusieurs groupes sur diverses voies est ou non une stratégie pour provoquer la police.

Sachant que l’intervention de ses hommes pour ramener les marcheurs sur l’itinéraire prévu allait créer des accrochages, Kofi Boakye a affirmé que « j‘ai décidé de retirer la police parce qu’ils [les manifestants] sont maintenant dispersés pour que nous les suivons… ».

 

La marche s’est poursuivie et s’est achevée sans la présence de la police mais dans une désorganisation comme l’a souligné le Commissaire régional. Les manifestants après avoir crié leur ras-le-bol contre le Président John Mahama, la dépréciation de la monnaie nationale et l’accentuation de leurs problèmes à Kumasi, sont rentrés chez eux sans tambour, ni gaz lacrymogènes.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement