pub
Education

Semaine Mondiale de l’Education pour Tous au Togo : la CNT/EPT plaide pour une éducation inclusive

Advertisement

Les activités marquant la 11ème semaine mondiale d’action pour l’éducation pour tous au Togo ont été officiellement lancées ce mercredi à Lomé par le directeur de cabinet du ministère des Enseignements Primaire et Secondaire. Placée sous le thème : « Egalité des droits, égalité des chances : l’éducation et le handicap », la semaine d’action pour l’éducation pour tous 2014 au Togo a pour but de plaider pour l’éducation des personnes handicapées.

 

« Le droit à l’éducation des personnes handicapées n’est pas généralement respecté, ce qui entrave leur accès à d’autres droits et créant d’énormes obstacles à l’exploitation de leur potentiel et à leur participation aux activités de leurs communautés. Ces personnes font face à des inégalités dans leur vie quotidienne et ont moins de chances d’accéder à une éducation de qualité dispensée dans un environnement inclusif car selon un rapport des nations unies, ce sont tous les enfants et les adolescents du monde qui ont droit à l’éducation et non nos systèmes éducatifs qui ont droit à un certain type d’enfants. C’est le système scolaire qu’il faut adapter aux besoins de tous les enfants », a indiqué M. Essotina Boyodé, président du conseil d’administration de la Coalition Nationale Togolaise pour l’Education Pour Tous (CNT/EPT).

 

Selon le rapport mondial sur le Handicap, les enfants handicapés de 0 à 14 ans représentent 5,1% de la population. Sur la base d’une population de 6 191 155 personnes au Togo en 2010, l’ensemble des filles et garçons handicapés du Togo est estimé à environ 315 749 enfants. Cette situation montre que beaucoup de défis restent à relever pour atteindre les OMD dont la date butoir approche à grand pas. « La semaine mondiale d’action pour l’éducation pour tous 2014 au Togo met l’accent sur la mise en œuvre d’un lobbying ciblé et une mobilisation populaire afin de plaider pour l’éducation inclusive en faveur des enfants en situation de handicap à travers des politiques adéquates et des financements appropriés en présentant des messages clairs et pressants au gouvernement et aux autres acteurs impliqués et en soulignant la nécessité pour que chaque enfant quel qu’il soit ait une éducation universelle gratuite et de qualité ».

 

Pour y arriver, la CNT/EPT et ses partenaires estiment que le droit des personnes handicapées peut enregistrer des avancées considérables en lui proposant six stratégies. La représentante du Réseau Africain de Campagne pour l’Education Pour Tous (ANCEFA), Mme Solange Akpo, a pour sa part donné les raisons qui sou tendent le soutien du réseau à la CNT/EPT.

 

« Même lorsque les enfants handicapés sont scolarisés, en raison des obstacles multiples auxquels ses enfants doivent faire face, ils ont souvent une probabilité bien supérieure d’abadonner les études et de quitter l’école. Le rapport de suivi 2011 de la Convention Relative aux droits de l’enfant indique que les enfants handicapés constituent un des groupes les plus marginalisés et les plus exclus vis-à-vis de l’éducation. C’est la raison qui explique le soutien de l’ANCEFA à la CNT/EPT et à toutes les OSC actives en éducation à travers le monde pour lancer un appel en faveur d’une éducation inclusive de qualité », a-t-elle souligné.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement