pub
Société

Les syndicats des travailleurs invitent les sommités de l’Etat à s’impliquer dans les revendications des travailleurs

Advertisement

La Coordination des Centrales Syndicales du Togo (CCST) et la Synergie des Travailleurs du Togo en appellent au gouvernement pour la mise en œuvre du décret d’application du statut général de la fonction publique qui doit être mis en application. Ceci dans l’objectif de permettre aux fonctionnaires de pouvoir jouir des avantages de ce nouveau statut.

 

Selon eux, la question fondamentale est celle d’une grille salariale consensuelle qui doit être définie dans les plus brefs délais. « Il est question de dégager une grille consensuelle. Le gouvernement rejette ce que nous sommes en train de faire comme proposition et nous fait des contre propositions que nous rejetons aussi, ce qui fait que nous ne nous entendons pas », a indiqué Yves Agui Palanga, secrétaire général de la Confédération Nationale des Travailleurs du Togo (CNTT). Selon lui, les propositions du gouvernement indiquent que le fonctionnaire togolais n’aura pas d’augmentation de salaire pour l’année 2015, en dehors des 20 et 30 mille que les centrales syndicales considèrent déjà comme des acquis depuis 2013. « Le salaire du fonctionnaire en 2013 restera comme tel jusqu’en 2015 si nous acceptons ce qu’ils nous proposent. Lorsque le gouvernement parle d’une augmentation de 28 milliards sur la masse salariale, cela ne concerne que les 20 et 30 mille que nous avons eu depuis 2013 qu’il considère aujourd’hui comme des acquis partiels », a expliqué la coordonnatrice de la Synergie des Travailleurs du Togo Lawson Nadou.

 

Dans la foulée, la Synergie des Travailleurs du Togo a convoqué ses membres à une assemblée générale ce vendredi 16 mai au centre communautaire de Tokoin pour une séance d’information.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

 

Advertisement