pub
Culture

Les activités de la 7ème édition du festival Africa Rythms se sont déroulées ce 02 et 03 mai à Lomé

Advertisement

Les activités de la 7ème édition du Festival Africa Rythms ont officiellement commencé ce vendredi 2 mai et ont pris fin ce samedi sur le terrain de football de Tokoin Forever (Lomé). Initiée depuis 2008 par l’association Akcents Croisés, la 7ème édition d’Africa Rythms a une particularité qui se caractérise par le projet « Terre de nos aïeux ».

 

Selon le promoteur de l’événement Manzamesso Bégbéssou, le projet « Terre de nos aïeux » consiste à sensibiliser tous les togolais à l’amour du prochain et l’acceptation mutuelle. Il a permis à neuf artistes togolais de relever dans leurs chansons les problèmes sociaux des communautés du Togo. « Le projet Terre de nos aïeux part d’un problème qu’on a constaté notamment les questions tribales et celles liées au fait le togolais a du mal à apprécier l’évolution de son prochain. Nous nous sommes dit qu’il faut rassembler les artistes, vu la dimension mobilisatrice de la musique pour faire des chansons pour essayer faire passer le message de manière que les gens comprennent que notre pays au-delà des mesures économique et politique ne se développerait que s’il y a changement de comportement et que les togolais s’acceptent véritablement comme frères », a-t-il précisé.

Par ce festival promotrice du patrimoine culturel togolais et africain, l’association Akcents Croisés a proposé au public aux professionnels et au public un événement musical dans l’agenda culturel togolais et africain. Il y aura également les rencontres B to B, des ateliers et deux espaces de restaurations et d’échanges.

 

Parlant des ateliers, il est organisé un atelier de graffiti qui a permis à chaque participant de pouvoir découvrir et développer par le graffiti le côté artistique qui sommeille en lui. Les rencontres B to B consisteront en des échanges animés par le FAIEJ et EDZEPROCOM a été l’occasion offerte aux acteurs culturels et artistiques de s’informer des nouvelles technologies et programme d’assistance aux jeunes afin de mieux structurer leur travail et de s’orienter vers une véritable autonomisation financière.

Il s’est déroulé des concerts ouverts au public de Lomé le vendredi 2 et le samedi 3 mai 2014 à partir de 19 heures sur le terrain de Forever. Etaient de la partie, les artistes Shilo de la Côte d’Ivoire, Opoku Mensah Band du Ghana. Egalement le Concert Under Control de la France, Etane, Poundy Cissé, Olibig, Gyl Phénix, Adjoa Sikaa, David Ganda, B4L, Masta Popa et Kaleef et la présentation officielle de « Terre de nos Aïeux ».

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement