pub
Politique

Le député Djimon Oré lance officiellement son parti FPD

Advertisement

Un nouveau parti politique est dans le landerneau politique togolais depuis samedi. Il s’agit du Front des Partiotes pour la Démocratie (FPD) qui a à sa tête le député Djimon Oré, ex vice président de l’UFC.

 

Selon le président du FPD, la création ce parti est motivé par la « trahison » au niveau de l’UFC. « Nous avons été victimes de la trahison et notre conviction politique ne peut pas chambouler comme ça », a-t-il précisé. Le FPD assure n’être animé d’aucun désir de vengeance, mais au contraire il explique son initiative par la volonté de ne pas être complice du soutien de la dictature séculaire en voie de s’établir sur la terre de nos aïeux et de contribuer à la construction du pays.

«Nous avons décidé depuis le 15 septembre dernier, de réaffirmer notre engagement politique et notre détermination à poursuivre la lutte au sein de l’opposition. Après huit mois de réflexions, nous nous constituons en ce jour du 10 mai 2014 en parti politique. Par ce choix, nous mettons la main, plus significativement, à la pâte de l’avenir de notre pays », a indiqué Djimon Oré.

 

Une fois porté sur les fonts baptismaux, le FPD propose une « transition politique consensuelle » en 2015 pour sortir le Togo de sa longue crise politique.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement