pub
Politique

La CFU forme ses membres sur le rôle du FNFI dans l’autonomisation économique de la femme

Advertisement

La Convention des Femmes pour UNIR (CFU) a regroupé ce mercredi à Lomé, ses femmes de Lomé Commune et de la préfecture du Golfe autour d’une formation sur le thème : «  l’importance de la micro finance dans l’autonomisation de la femme ».

 

Selon Mme Raymonde Kayi de Souza, présidente de la CFU, cette s’inscrit dans le cadre la journée internationale de la femme et vise à sensibiliser ces dernières le produit ‘’APSEF’’ du fonds national de la finance inclusive (FNFI) lancé par le Chef de l’Etat le 26 janvier dernier afin qu’elles puissent en bénéficier pour démarrer ou relancer leurs activités génératrices de revenus.

 

L’objectif de cette formation est de sensibiliser les membres de le CFU de Lomé Commune et de la préfecture du Golfe afin qu’elles puissent à leur tour sensibiliser les femmes de leurs communautés respectives sur l’existence de ce fonds qui octroie des microcrédits avec une certaine souplesse dans les critères de demande. « Nous avons remarqué que les femmes demandent toujours qu’on leur fasse des prêts, c’est l’occasion de les inciter à aller vers les institutions de micro finance dont les conditions d’obtention ont été facilitées à travers le FNFI par la politique du Chef de l’Etat qui initié ce fonds pour aider les couches les plus défavorisées et vulnérables ».

 

« Ce type de fonds a déjà eu des retombées dans d’autres pays, ce qui explique sa nécessité dans notre pays. C’est à nous d’inciter les togolais à se rendre compte de portée réelle de ce fonds et d’en faire un bon usage », a-t-elle conclu.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement