pub
Développement

Mise en oeuvre du FNFI : L'”APSEF” sera disponible à partir du 26 avril prochain

Advertisement

Le premier produit du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) dénommé Accès des Pauvres aux Services Financiers (APSEF) sera officiellement lancé le samedi prochain.

L’information a été donnée ce mercredi 23 avril à Lomé au cours d’une conférence de presse organisée par les responsables de l’institution.

 

Pour Yves Gnaba, diretcteur des opérations et du partenariat au FNFI, le produit APSEF est réservé aux nécessiteux constitués en groupes solidaires qui peuvent bénéficier du crédit soit individuellement ou collectivement avec pour remboursement collectif.

« Le crédit APSEF est destiné aux personnes vulnérables qui se constituent en groupes solidaires  de 4 à 6 personnes. Le crédit peut être individuel ou collectif mais le remboursement doit être collectif. Les bénéficiaires potentiels sont des femmes et des hommes qui veulent s’engager dans la réalisation d’activités génératrices de revenus ou qui veulent  se faire renforcer pour ceux qui le font déjà. La seule garantie exigée pour le remboursement est la caution solidaire », a-t-il dit.

 

Le crédit octroyé par le produit APSEF est, selon M. Gnaba, d’un montant maximum de 30 000 FCFA selon les besoins de chacun des membres du groupe pour la réalisation de son activité génératrice de revenus avec un faible taux d’intérêt par an dans tous les coins du pays.

« C’est un crédit d’un maximum de 30 000 FCFA, selon les besoins exprimés par chacun des membres du groupe. Le taux d’intérêt unique et uniforme est de 5% l’an sur toute l’étendue du territoire. C’est un taux bonifié qui a été conçu pour être vraiment accessible à cette population. Le produit APSEF aura un impact socioéconomique remaquable car il pourra contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations pauvres », a-t-il souligné.

 

Le produit APSEF a pour cibles un certain nombre de zones qui seront sensibilisées par les acteurs impliqués dans l’aboutissement de ce projet.

« Les ONG, associations, projets et programmes de développement (PST)  ainsi que les institutions financières partenaires (PSF) feront des séances de sensibilisation dans les 11 zones cibles et expliqueront les démarches pour bénéficier de ce produit », a indiqué M. Gnaba.

 

Pour rappel, le FNFI a été lancé le 25 janvier dernier par gouvernement togolais pour régler la question de l’exclusion financière en assurant l’accès à des services financiers de base perennes et viables, qu’il s’agisse de petite épargne, de microcrédit ou microassurance à des populations vulnérables. L’objectif qui lui est assigné est d’ « atteindre d’ici 2018 enrivons 2 millions de togolais ».

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

 

Advertisement