pub
Culture

Les portes sont ouvertes sur la 1ère édition du FESCILOM

Advertisement

Du 24 au 27 avril prochain, les locaux de l’Agora Senghor de Lomé accueillent la 1ère édition du Festival du Cinéma de Lomé (FESCILOM). L’événement a été officiellement lancé ce jeudi à Lomé par le directeur national de la cinématographie M. Dénis Essohanam Koutom, représentant du ministre de la communication et de la culture. Placée sous le thème : « cinéma et économie numérique », la 1ère édition du Festival du Cinéma de Lomé, selon Joël Misséboukpo, délégué général du FESCILOM, est un cadre qui vient donner une renaissance au cinéma togolais au cours des rencontres entre différents acteurs du monde cinématographique. « C’est un événement qui se veut la promotion du cinéma togolais par le rassemblement de tous les acteurs du cinéma togolais sur un même front, des conférences-débats, de formations et ensuite aller dans la promotion de ce qui est film togolais, l’intégration de tout ce qui est film sous-régional et puis à l’échelle internationale faire intervenir d’autres formateurs pour de nouvelles expériences pour la jeunesse qui est en train d’aborder le domaine du septième art », a précisé M. Misséboukpo.

 

Pour lui, plusieurs activités seront au menu de la 1ère édition du FESCILOM pour une durée définie. « Pendant les quatre jours de ce festival, nous aurons des conférences-débats, des masterclasses, des ateliers de formations notamment dans la scénarisation, l’actorat, la prise de vue, la gestion photo et surtout en matière de réalisation. Il y a également le côté de la réalisation du meilleur clip vidéo qui est un secteur que nous voulons promouvoir. Il est important aujourd’hui pour nous de mettre les clips vidéo réalisés au Togo à l’échelle internationale, sur les chaînes internationales, bref apporter ces clips vidéo à un niveau de compétition », a-t-il dit.

 

Au cours du festival, des trophées et des distinctions honorifiques seront décernés aux différents acteurs du monde cinématographique. « Nous avons le trophée de meilleur clip vidéo, le trophée du meilleur film documentaire, le trophée du meilleur film court métrage et long métrage, le trophée de la meilleure réalisation de clip vidéo. Parlant des distinctions honorifiques, nous allons rendre un hommage aux hommes et femmes qui ont travaillé dans le domaine du cinéma en leur donnant des prix comme Abalo Kilizou. Il y aura également des prix pour le jury, les formations, les participants aux différents ateliers », a-t-il insinué.

 

Le représentant du ministre, a pour sa part, félicité les organisateurs de FESCILOM pour avoir pris cette initiative qui selon lui, fait non seulement la promotion du patrimoine culturel togolais mais aussi contribue à orienter les jeunes vers l’industrie culturelle. Pour rappel, la 1ère édition du FESCILOM retiendra une cinquantaine de films togolais dont une vingtaine sera en compétition. Elle verra la participation des acteurs du monde cinématographique des pays de la sous région et de l’Europe.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement