pub
Politique

Le produit ‘’APSEF’’ FNFI est disponible à compter du samedi 26 avril 2014

Advertisement

L’Accès des Pauvres aux Services Financiers (APSEF), le tout premier produit initié par le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) a été officiellement lancé ce samedi 26 avril à Lomé en présence du Chef de la République Faure Gnassingbé. La cérémonie de lancement d’APSEF a été couplée avec l’inauguration du concept de Blue Zone développé par le Groupe Bolloré sur le site de Cacavéli à Lomé. Les deux cérémonies se sont déroulés en présence des membres du gouvernement, des députés, des partenaires techniques et financiers, des prestataires de services financiers et d’une immense foule composée majoritairement des femmes de la capitale et de ses environs.

 

Selon, les responsables du fonds, le produit APSEF est destiné à régler la question de l’exclusion financière en assurant l’accès à des services financiers de base pérennes et viables, qu’il s’agisse de petites épargnes, de microcédit ou micro-assurance aux populations vulnérables pour leurs activités génératrices de revenus. D’un montant individuel maximum de 30 000 FCFA à un taux d’intérêt unique et uniforme de 5% sur toute l’étendue du territoire, le crédit APSEF devrait profiter aux groupes solidaires de 4 à 6 personnes sans caution matérielle ou financière. Une partie des intérêts est réservée au  bénéficiaire sous forme d’épargne ‘stratégique’ de 3% lorsque le remboursement du crédit est achévé sans retard.

 

Au cours de la cérémonie, une opération d’octroi de crédit a été effectuée par les institutions de microfinance partenaires du fonds à la suite d’une séance de sensibilisation à la gestion de ce microcrédit suivi de la remise des matériels et équipements aux institutions de microfinance au titre d’appui institutionnel et logistique.

 

En ce qui concerne, le concept de Blue Zone, il s’agit d’une version ‘’plus moderne et plus écologique’’ du programme des plateformes multifonctionnelles en cours au Togo depuis 2011. Les plateformes multifonctionnelles sont selon les promoteurs, des unités décentralisées d’énergie électrique fonctionnant avec un moteur diesel qui entraîne divers modules de transformation de produits agricoles et permettant aux populations bénéficiaires d’avoir accès aux services sociaux de base à partir de l’énergie.  

 

Pour rappel, le fonds a pour objectif de permettre à environs de 2 millions de togolais de bénéficier de microcrédit subséquent afin de soustraire des difficultés de la vie quotidienne et ainsi, améliorer leurs conditions de vie. Le fonds fonctionne aujourd’hui sur les moyens propres à l’Etat mais compte à terme diversifier ses sources de financement en mobiliosant des Partenaires Techniques et Financiers notamment la BOAD, la BAD, la BIDC, la Banque Mondiale et le Système des Nations Unies qui ont donné leur adhésion à ce nouvel instrument au service des populations.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement