pub
Société

La STT demeurera la synergie des travailleurs pour la suite de la lutte

Advertisement

La Synergie des Travailleurs du Togo (STT) a tenu vendredi à Lomé son Assemblée Générale pour se préparer pour les prochaines rencontres avec le gouvernement. Selon sa base, la STT peut discuter directement avec les autorités mais ne peut discuter dans aucun autre cadre de dialogue du pays.

 

Cependant pour le gouvernement, il n’est plus question d’ouvrir un autre cadre de dialogue pour la plateforme de la STT en dehors du Conseil National du Dialogue Social (CNDS). C’est de là que la STT est confrontée à un dilemme selon lequel les syndicats qui la constituent sont tenus soit de retourner dans leur Centrale respective pour pouvoir discuter au sein du CNDS soit de transformer la STT en une nouvelle Centrale syndicale dans la logique du dialogue.

 

Au cours de l’Assemblée Générale, les membres de la STT ont rejeté en bloc les deux choix. « Nous avons eu des réflexions au sein du Conseil et de la Coordination mais nous avons voulu avoir l’avis de la base. A l’issue de l’Assemblée générale, la base a décidé que tant que les points de la Plateforme revendicative déposée en 2013 ne sont pas vidés de leur contenu, et qu’on ait des résultats concrets, il n’est pas question de changer de statut et la Synergie reste telle qu’elle est », a déclaré Nadou Lawson-Olokounlé, la Coordinatrice de la STT.

 

Max Dally

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement