pub
Faits divers

Ghana : Il rend intact l’argent retrouvé et est courtisé par des banquiers pour emploi !

Advertisement

Un jeune ghanéen, Collins, qui était sur le point d’être expulsé de sa maison pour des loyers impayés a retrouvé à sa descente dans un taxi à Accra une forte somme d’argent qu’il a soigneusement gardé pour remettre au propriétaire.

 

Pour les impayés de la location de sa maison, Collins recherchait ardemment 800 Ghana cedis soit une somme d’environ 160.000 F Cfa. L’argent retrouvé dans le taxi est 2.500 Ghana cedis soit un montant de 500.000 F Cfa. L’argent retrouvé appartenait à une dame qui a fait un prêt à la banque pour son commerce mais l’a malheureusement oublié dans le taxi qu’elle a emprunté au moment de sa descente.

 

La restitution de la somme retrouvée sans exigence d’aucune contrepartie tel un acte d’honnêteté a suscité de la curiosité auprès de nombreux ghanéens qui ont appris l’histoire sur radio Gold à Accra.

 

Du lot des récompenses revenus à ce bon samaritain, vu son besoin urgent antérieur, une société immobilière, Plan Real Estates, a décidé de lui construire une maison indépendante à trois chambre d’un coût de 80.000 Ghana cedis, soit 16 millions de Fcfa mais à un prix très inférieur.

 

En plus de ce don en nature à matérialiser, Collins a reçu des dons individuels en espèces soit une somme de 10.000 Ghana cedis, une somme d’environ 2.000.000 F Cfa de la part des auditeurs et des anonymes qui ont appris la nouvelle.

 

Pour couronner les récompenses reçues par Collins, quatre institutions financières de la place se proposent d’embaucher le jeune homme à cause de son honnêteté. L’heureux bénéficiaire est à présent dans l’embarras de laquelle des offres il faut choisir. Pour ces emplois, le sollicité a révélé s’en remettre à Dieu dans la prière pour savoir le choix à opérer car en matière d’argent il y a toujours des risques.

 

Rappelons qu’auparavant les amis de Collins qui ont appris la nouvelle qu’il a retourné l’argent retrouvé l’ont traité de fou qui ne sait pas saisir une bénédiction divine. Au regard des dons en espèces reçus, il s’avère que le bon samaritain a gagné plus de quatre fois la somme retrouvée et rendue au propriétaire. 

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement