pub
Finances

FNFI : une centaine de journalistes togolais outillés

Advertisement

Les travaux d’information et de sensibilisation des journalistes sur le Fonds National de Finance Inclusive (FNFI) ont été ouverts ce lundi 14 avril à Lomé par le ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mme Victoire Dogbé.

 

Placées sous le thème : « Rôle des médias dans la promotion du FNFI », les séances de travaux d’information et de sensibilisation destinés pour deux jours, permettront aux professionnels de médias de cerner les contours du FNFI, son mode de fonctionnement pour enfin le relayer aux populations qui en sont les principaux bénéficiaires. « Le Fonds National de Financé Inclusive a été lancée le 26 janvier 2014 à Kara pour régler le problème d’exclusion financière dont bon nombre de togolais a été et continue d’être victimes. Le FNFI a pour but de promouvoir dans la durée auprès des prestataires de services financiers, des approches novatrices qui génèrent des produits financiers pertinents et adaptés, destinés aux personnes pauvres ou à revenus intermédiaires », a indiqué la ministre lors de l’ouverture des travaux.

 

« Le principal objectif poursuivi par ce fonds est d’atteindre d’ici 2018 environs 2 millions de togolais qui n’ont pas accès au système financier classique. Le premier produit du fonds sera donc lancé à la fin de ce mois », a-t-elle dit lors de l’ouverture des travaux. Au cours du premier de la rencontre, les journalistes ont été au prime abord outillés sur la contribution à la promotion de l’inclusion financière au Togo. Ils ont été édifiés sur le rôle et la mission primordiale des micros finances au Togo et sollicités pour communiquer suffisamment les populations sur le FNFI. « Le FNFI est un dispositif, de par ses ambitions nécessite la contribution de tous pour sa visibilité pérenne en vue de la réduction de la pauvreté au Togo. Il a donc besoin d’une communication efficace pour informer les populations sur les modes opératoires fondés essentiellement sur le faire-faire », a conclu Ange Kossivi Kétor à la fin de sa communication. Aussi les journalistes sont-ils entretenus sur le FNFI : ses missions, ses objectifs, son mode opératoire et produit APSEF.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement