pub
Développement

Dans l’univers créatif de Aimeé Abra Tenu, Fondatrice de l’Ong STEJ et Ambassadrice Vlisco 2014 au Togo

Advertisement

A peine les 14 ans bouclés, elle s’est déjà fait remarquer à travers des initiatives de développement et des projets d’intérêt général. Fondatrice d’une ONG dès son adolescence, Mme Aimée Abra Ténu s’est très tôt consacrée à accompagner les enfants défavorisés à travers des projets socio-éducatifs avec à la clé la construction d’une maison de quartier inaugurée en 2007 à Agoè Démakpoè (Lomé). Depuis 2000, année de création de l’Ong Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (STEJ), Mme Aimée Abra Tenu a su développer sans relâche sa structure et à force de travail, elle jouit aujourd’hui d’une popularité grâce à son engagement sans faille auprès des femmes et des enfants. C’est sans grande surprise qu’elle vient d’être sacrée Ambassadrice Vlisco 2014 à l’occasion de la 2nde édition du Mois de la Femme, le 30 mars dernier. Une consécration qui vient récompenser toute une somme d’abnégations, de travail sans relâche et de sacrifices. L’équipe de Togoportail a jugé de s’aventurer dans l’univers captivant et édifiant de Mme Aimée Tenu en visitant l’antenne locale de l’Ong qui vient d’ouvrir ses portes à Kpalimé. Reportage.

 

Créée le 1er octobre 2000, l’ONG Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (STEJ Togo) est une association humanitaire qui mobilise les ressources nécessaires pour l’accès à l’éducation, à la culture, à l’eau potable, à l’assainissement, à la promotion de la femme et pour la protection de l’environnement. Pour atteindre ces objectifs, STEJ a initié trois projets qui lui génèrent des revenus pour s’autofinancer et mener ses activités tout en offrant de l’emploi aux jeunes et aux femmes. « Zam-Ké est un produit de STEJ fabriqué à partir des sachets d’eau minérale de type Pure Water qui jonchent les rues de Lomé et de ses environs, pour en faire des sacs et accessoires 100 % recyclés ; d’où le nom du projet Zam-Ké qui veut dire en Mina « utilise-moi encore ».

 

ST_VALENTIN_AFFICHE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«  Zam-Ké », entendez littéralement ’’Utilise-moi encore’’ en Mina, un label bien accueilli par la population

 

 

 

Une fois les sachets collectés, ils sont lavés par des femmes embauchées essentiellement pour ce poste. Non seulement STEJ participe activement à la protection de l’environnement mais aussi à la création d’emplois pour les femmes. Après cette phase de nettoyage, les articles sont confectionnés par une équipe de couturières et de tapissiers employés par STEJ. « En achetant un article Zam-ké, vous participez non seulement à l’assainissement des rues de Lomé et de ses environs mais vous soutenez également les projets de STEJ et la création d’emplois », a indiqué M. Sylvain Lirsac, chargé de communication STEJ Togo.

 

TENU_ABRA_VLISCO.jpg© Copyright Vlisco

 

La deuxième activité génératrice de revenus de STEJ est le ViviFruits qui veut dire vivifiez-vous la vie. « C’est un projet « rafraichissant » que STEJ a mis en place et qui consiste à fabriquer des Jus et cocktails de fruits 100% frais et naturels, sans sucre ajouté, ni d’eau, ni de conservateur, pressés devant le client ; c’est là, toute la particularité de ce concept. Il consiste à promouvoir l’économie agricole locale, à sensibiliser la population sur les bienfaits des fruits, et bien sûr d’autofinancer STEJ. Vivi Fruits a déjà participé aux événements le Salon International de l’Agrolimentaire de Lomé (SIALO), la foire de l’autopromotion de l’Ambassade des USA au Togo, Summer Beach sur la plage de Lomé etc. ViViFruits a servi dans plusieurs mariages et anniversaires », a précisé M.Sylvain Lirsac.

 

IMG_0575.jpg

 

 

 

 

 

 

La savonnerie artisanale est la 3ème activité génératrice de revenus lancée par STEJ Togo dans le but d’autofinancer ses frais de fonctionnement et ses projets sociaux. « Elle offre cependant une activité rémunératrice aux femmes employées sur la production et offre une source de revenus supplémentaires au groupe de femmes revendeuses des savons. Tous les savons sont issus de la technique de saponification à froid. Les ingrédients sont 100% naturels et végétaux. Nous n’utilisons que des emballages en cartons dégradables pour la protection de l’environnement.Kari-Kari et Pomédi sont les savons que fabrique notre savonnerie. Kari-Kari est une gamme de savon pour le soin du corps et Pomédi propose des savons de ménage. Notre savonnerie reçoit l’appui technique de la Savonnerie et cosmétique LOUVE PAPILLON en Suisse. La savonnerie de STEJ emploie 10 personnes dont 8 femmes depuis son lancement en janvier 2013 », a souligné Mme Aimée Abra Tenu.

 

IMG_0613.jpg

« ViViFruits  », autre initiative économique, propose des boissons et préparations à base de fruits et légumes frais aux consommateurs

 

 

Dans le cadre de la promotion de la femme et la protection des droits des enfants, STEJ a également initié des projets. Il s’agit d’un partenariat avec Moov Togo et Vlisco qui permet aux femmes de s’auto-gérer à travers leurs activités commerciales. Au niveau des enfants, STEJ œuvre pour l’éducation de ces derniers. Grâce aux partenaires tels que l’Ambassade de France, la Fondation Air France, le Cercle Féminin des Nations Unies-Genève, l’UNICEF, la Côte Anglican Church, la British School of Lomé et avec la participation des communautés villageoises de Kouvé, Houvé, Dangbui-Kopé et Kplomédé, plusieurs projets ont vu le jour et continuent d’exister. On peut citer : Une école primaire comptant 6 salles de classes, avec un effectif de 120 élèves, située à Kouvé et profitant également aux élèves des 3 villages environnants : (Houvé, Dangbui-Kopé et Kplomédé.

 

SAM_5772.jpgUne visite à l’antenne locale de l’Ong STEJ à Kpalimé a permis de surprendre le personnel rompu à la tâche.

 

Installée depuis 2000 à Lomé, STEJ Togo a aujourd’hui une antenne à Kpalimé où les trois projets précités sont opérationnels. L’antenne de Kpalimé dispose également d’une ludothèque qui permet aux enfants de se divertir. « En termes de perspectives, nous envisageons relever le défi d’autofinancement à l’horizon 2015, l’année où elle fêtera ses 15 ans d’existence. Nous souhaitons retrouver en 2015 toutes les personnes qui nous ont soutenus, accompagné pendant toutes ces belles années. Le souhait le plus ardent de STEJ Togo est de s’installer dans les autres grandes villes du Togo afin de contribuer au développement  », a conclu M. Sylvain Lirsac.

 

SAM_3191.jpg

 

 

Pour rappel, Mme Aimée Abra Tenu est honorée de plusieurs distinctions dont le Prix de l’excellence féminine ouest-africain délivré par Hokan International à Cotonou en 2009, et le Prix JCI Ten Outstanding Young Persons dans la catégorie « Leadership accomplissement en éducation » à Bruxelles en 2011. Le 30 mars dernier, elle a eu le mérite d’être lauréate du titre d’Ambassadrice Vlisco pour l’année 2014.

Véritable récompense qui témoigne de la popularité des actions de l’ONG STEJ Togo au sein de la population locale, nationale et internationale, cette élection au titre d’Ambassadrice Vlisco 2014 permettra à Mme Tenu de voir financer 4 de ses projets sociaux par Vlisco.

 

Dossier reportage réalisé par Vicarmelo TIEM et Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

VLISCO_TENU.jpg© Copyright Vlisco
Advertisement