pub
Politique

UNIR remobilise ses militants depuis sa région natale

Advertisement

Le 1er Vice-président de UNIR accompagné des députés élus de l’Ogou, s’est rendu dans le berceau de l’Union pour la République ce dimanche 09 mars 2014. C’est dans le cadre d’une rencontre d’échanges et de concertation que cette activité a eu lieu siège du parti à Atakpamé sous la préséance de M. Georges AIDAM, 1er Vice-président de UNIR.

 

Face aux nouveaux enjeux électoraux qui s’annoncent pour le Togo, notamment les élections locales et présidentielles qui sont attendues, les premiers responsables de l’Union pour la République (UNIR) retroussent leurs manches pour aller à la rencontre de leur base qui, il y a quelques mois, a accordé leurs voix et confiance aux candidats du parti lors des législatives de juillet 2013.

UNIR_ASSISTANCE.jpg

 

Devant les premiers responsables locaux, militants et sympathisants du parti UNIR dans l’Ogou, le 1er Vice-président et sa délégation ont porté le message de remobilisation citoyenne, de remerciement et de félicitations pour les résultats obtenus lors des dernières législatives de juillet 2013. Les principes de base du parti ainsi que les valeurs essentielles et les nobles idéaux qui régissent l’esprit de création de UNIR ont également fait l’objet de rappel au cours de cette rencontre importante.

UNIR_LOGO_ATAKPA.jpg

 

 

 

 

Réconfortés par les messages de gratitude et de félicitations du président de la République, président de UNIR que le 1er Vice-président a transmis à la population de Atakpamé et de ses environnants, les militants du parti ont saisi l’occasion pour relever les difficultés souvent rencontrées dans la gestion de leurs missions liées à la vie du parti. Un débat général a permis aux uns et aux autres d’exprimer librement leurs idées, leurs difficultés et proposer des approches de solutions à la satisfaction de tous. Il est retenu au terme des échanges qu’il demeure essentiellement trois facteurs qui expliquent le fort taux d’abstention enregistré dans Ogou aux dernières législatives. Il s’agit de la faible participation du scolaire à cause des périodes des vacances où se sont tenues les législatives, du dysfonctionnement des structures de base et des indécis qui sont quelque peu hésitant face aux réalités et problèmes socio-économiques auxquels ils sont sans cesse heurtés.

OGOU_UNIR.jpg

 

 

Dans sa réponse aux différentes préoccupations, le 1er Vice-président a rappelé les idéaux du parti qui ont pour principaux socles la liberté y compris la liberté d’expression grâce à laquelle les militants ont pu exprimer librement leurs préoccupations réelles, et la tolérance. Il n’a pas manqué d’insister sur la présidentielle de 2015 qui se tiendra dans les 12 mois qui suivent, précisément en mars 2015 au plus grand tard.

‘’C’est la première fois depuis le début de l’ère de la démocratisation qui a débuté en 1991, que dans notre pays un parti politique ait obtenu un tel score sans appel au cours d’une élection législative. Et cela a été possible grâce à vous la population votant qui a adhéré dès la création du parti à ses idéaux’’ a souligné M. Georges AIDAM.

UNIR_PLATEAUX.jpg

 

 

Il a tenu a féliciter tous les membres des structures de base du point focal Ogou pour avoir aidé à relever le défi de l’implantation du Parti en un temps record. Un exploit qui a contribué à la victoire du parti au sortir des législatives de juillet 2013 avec 62 sièges sur 91 à l’Assemblée dont 22 sur 25 sièges dans la Région des Plateaux et 3 sur 4 dans la circonscription Ogou-Anié.

 

Il a pour conclure, remercié l’assistance, pour sa mobilisation et pour sa fidélité d’écoute, tout en invitant les uns et les autres à continuer d’œuvrer pour l’enracinement et l’épanouissement du parti UNIR au sein de la préfecture en vue d’un développement harmonieux. Un appel a été lancé pour une mobilisation plus forte pour les futures échéances électorales.

 

Vicarmelo TIEM

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

UNIR_FOULE.jpg

Advertisement