pub
Education

Les acteurs éducatifs en conclave pour améliorer le système éducatif en faveur des enfants

Advertisement

Le ministre des Enseignements Primaire et Secondaire Florent Manganawé a donné ce mardi à Lomé, le coup d’envoie aux travaux de validation des curricula des enseignements préscolaire et primaire. L’objectif des présents travaux qui réunissent les acteurs du système éducatif, à en croire les organisateurs, est de rentabiliser le sous-système préscolaire et primaire en termes d’accès équitable, de mobilité scolaire d’achèvement du cycle.

Ceci à travers la validation des documents élaborés par une équipe d’inspecteurs, de conseillers pédagogiques, d’instituteurs sous l’encadrement d’experts techniques tant nationaux qu’internationaux.

 

« La formation de l’enfant dans tout le système éducatif, la mobilité de tout élève durant son cursus scolaire et même à l’université, dépend de la qualité de l’éducation qu’il a reçu à la base, c’est-à-dire entre le préscolaire et le cours moyen deuxième année », a reconnu le ministre Manganawé.

« Au cours des travaux qui vont durer deux jours, nous aurons donc à examiner les curricula des enseignements préscolaire et primaire pour en faire ressortir les faiblesses mais surtout pour proposer des solutions ou des pistes d’amélioration afin de mettre à la disposition des rédacteurs des futurs manuels, des documents de référence suffisamment pertinents et fiables qui réflètent nos légitimes ambitions en matière de formation des enfants », a souligné M. Koffi Ouboènalè Lantomey, directeur des enseignements préscolaire et primaire.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement