pub
Politique

TOGO : Le chef de l’Etat répond au leader de l’ANC au sujet de la demande de l’ouverture d’un dialogue politique

Advertisement

Dans une lettre réponse adressée au leader de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), le président de la République Faure Essozimna Gnassingbé répond en des termes clairs et préçis à Jean Pierre Fabre sur les questions de reformes institutionnelles et constitutionnelles. Cette démarche du chef de l’Etat fait suite à une lettre déjà envoyée par le leader de l’ANC qui demandait l’ouverture d’un dialogue politique sur les reformes.

 

Tout en notifiant qu’il a pris acte de la nécessité de l’ouverture d’un dialogue pour discuter des reformes politiques, le chef de l’Etat dans sa lettre, a tenu à rappeler au leader de l’ANC que le cadre le plus indiqué aujourd’hui pour débattre utilement des reformes engagées, n’est autre que l’Assemblée nationale.

 

Il rassure que le chef du Gouvernement est instruit à cet effet, afin que des dispositions soient prises pour l’ouverture prochaine au sein de l’Assemblée nationale des discussions sur les propositions de réformes institutionnelles et constitutionnelles. Ce qui vient mettre les points sur le ’’i’’ et élaguer toute polémique inutile sur le sujet. Ceux qui réclament le dialogue politique sans préalable cette fois-ci, accepteront-ils d’aller débattre sur les questions de reformes politiques au sein de l’Assemblée nationale ? Les prochains jours nous situeront.

 

Ci-jointe la version électronique de la copie de lettre du courrier du chef de l’Etat : LETTRE_FAURE.jpg

 

Advertisement