pub
International

L’Urkraine face à l’escalade de violence

Advertisement

L’Urkraine en proie aux violences depuis des jours. Les formes de l’ordre et les opposants s’affrontent toujours. On dénombre des dizaines de morts.

 

Des images tournées par un média ukrainien montrent des hommes, apparemment membres des forces de sécurité, dont l’un d’eux ouvre le feu avec une Kalachnikov sur une cible non identifiée, dans le centre de Kiev. Sur ces images tournées par Radio Svoboda, on voit une dizaine d’hommes en uniforme noir, un brassard jaune au bras. Deux d’entre eux portent les lettres Berkout, en alphabet ukrainien, clairement visibles sur le dos de leur uniforme. Les images ne permettent pas de déterminer sur quoi le policier a tiré, ni précisément où elles ont été tournées, mais Radio Svoboda indique qu’elles ont été filmées rue Institutska, au moment du retrait des forces de sécurité face à une charge de manifestants.

 

‘’Plus de 60 manifestants ont été tués. Tous l’ont été par balle“, a affirmé le responsable des services médicaux de l’opposition Sviatoslav Khanenko.

Selon le Ministre de l’Intérieur, 67 Policiers sont capturés par les manifestants à Kiev. Au même moment, la Police demande aux habitants de la ville de rester chez eux.

Une situation qui suscite des réactions. La Maison Blanche “scandalisée” par les tirs contre les manifestants, presse “l’armée ukrainienne de ne pas s’impliquer dans un conflit qui pourrait être résolu par des moyens politiques“.

 

L’Europe qui s’apprète à sanctionner les auteurs de ces violences a envoyé trois Ministres des Affaires Etrangères en Urkraine ce Jeudi. Les Ministres Français, Allemands et Polonais ont discuté avec le Président Urkrainien. Selon une source diplomatique, un compromis serait trouvé entre le pouvoir et l’opposition.

 

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement