pub
Faits divers

Les sapeurs-pompiers togolais évitent de justesse un nouvel incendie au grand marché de Lomé

Advertisement

Le grand marché de Lomé était de nouveau en proie aux flammes la nuit du jeudi au petit matin de ce vendredi. Un an après le drame du grand marché d’ADAWLATO qui a vu partir en fumée son grand bâtiment principal, c’est le tour d’un autre bâtiment secondaire situé à une cinquantaine de mètres environ de l’ancien bâtiment consumé il y a un an.

 

Plus de peur que de mal aucun dégât important, ni de perte en vie humaine n’est à signaler car le feu a été très vite circonscrit par les sapeurs-pompiers dépêchés sur les lieux et un renfort du port autonome de leurs confrères du port autonome de Lomé.

 

D’après nos recoupements d’information peu après zéro heure ou l’alerte a été donnée sur les réseaux sociaux, il s’agirait d’un incendie d’origine inconnue qui s’est emparé de l’immeuble « EZE SAPE » situé sur l’ancienne rue du commerce au grand marché de Lomé. Selon les témoignages recueillis sur les lieux par un de nos reporters, il ressort que l’incendie proviendrait d’un cafeteria situé au haut de l’immeuble en question.

 

Sur les lieux, des bonbonnes de gaz endommagées ont été retrouvées, ce qui laisse l’opinion croire que ceci serait la source de cet incendie. Mais pour l’heure aucune confirmation d’un rapport d’enquête ne confirme cette thèse.

 

Informé sur ce nouvel incendie, le ministre de la Sécurité de la Protection civile et le directeur de la police ont fait très vite le déplacement sur les lieux pour constater de visu l’incendie et superviser les opérations.

 

Il faut rappeler que ce nouveau drame évité de justesse est arrivé un an après les incendies « criminels » qui ont ravagées le bâtiment principal grand marché de Lomé et de Kara.

 

 

Advertisement