Développement

Le Togo lance les travaux des critères d’éligibilité du Millénium Challenge Account

Advertisement

Pour créer les conditions de satisfaction des indicateurs d’éligibilité du Togo au Millénium Challenge Acount, les membres des comités sectoriels et points focaux en charge de son suivi, étaient ce jeudi et vendredi à Lomé à une rencontre de formation et d’information sur le sujet.

 

Cette séance des travaux organisée le ministère de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, sous le haut patronage de la présidence de la République, permettra, selon les organisateurs, aux comités sectoriels et points focaux de faire la différence entre le Millénium Challenge Account et le Millénium Challenge Corporation. « Elle sera également l’occasion d’identifier et d’avoir un plan d’action défini sur les douze mois à venir pour suivre les critères d’éligibilité, comprendre comment collecter les informations nécessaires au pays pour envoyer aux structures qui décident de l’éligibilité. Donc il permet aux points focaux qui travaillent dans les différents ministères et également au niveau du secteur privé et de la société civile de comprendre tout le processus d’éligibilité », a ajouté Simon Pierre Adovelande, directeur général Beis Finance Consulting Sarl. Pendant deux jours, tous les participants seront formés sur les différents mécanismes qui permettront au Togo d’être éligible sur le plan du Millénium Challenge Account.

 

« Le dernier score du Togo révèle que le pays en performance continuelle chaque année qu’il faut consolider et récupérer toutes les données disponibles sur les différents critères, les structurer et les envoyer aux différentes structures », a indiqué M. Adovelande.

 

Bien que le Togo ait fait des efforts à travers des réformes qu’il a entreprises, il reste encore des points sur lesquels il doit travailler pour remplir des critères d’éligibilité du Milléniun Challenge Account. Le Togo doit actualiser les données sur les secteurs pour lesquels il n’est pas performant. C’est ces données qui permettent de jauger les pays s’ils éligible ou pas.

« Au cours de cette rencontre le Togo prendra ces données actuelles qui se résument aux réformes entreprises ces dernières années mais qui restent inconnues des institutions décidant de l’éligibilité des pays », a-t-il dit.

 

Le Togo à travers cette rencontre va élaborer un plan d’action dans les domaines notamment, l’éduction des filles, la lutte contre la corruption, la bonne gouvernance, les élections qui se sont déroulées récemment doivent être répercutées dans la bonne gouvernance du pays.

 

Pour le ministre de la Planification, de Développement et de l’Aménagement du territoire, Mawussi Sémondji, le Millénium Challenge Account est une augmentation de l’aide économique bilatérale américaine destinée à aider les pays en voie de développement pour lutter contre la pauvreté. « L’éligibilité de notre pays sera l’aboutissement d’un engagement politique au plus haut niveau de l’Etat, mais ce sera aussi le fruit d’un travail gouvernemental efficace car des reformes courageuses seront élaborées et mises en œuvre pour asseoir durablement la bonne gouvernance politique, économique et social dans notre pays », a-t-il précisé lors de la cérémonie d’ouverture des travaux.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement