pub
Culture

Battel One : une compétition de danse qui met sur scène les danseurs de Gweta, Alkaïda et Hip Hop

Advertisement

La société de téléphonie mobile Togocellulaire a réuni ce dimanche à Togocel Plage (Lomé) les jeunes autour d’une compétition de danse Gweta, Alkaïda et Hip Hop dénommée « Battel One ».

 

L’objectif de ces manifestations de danses, de spectacles, de jeux, etc., initiées depuis les périodes de fêtes de fin d’année par Togocel, à en croire les organisateurs, est de donner du plaisir, de la distraction à la jeunesse de Lomé et de ses environs. « Nous sommes dans des compétitions de danse urbaine pendant un bout de temps à Togocel Plage et spécialement sur les danses Hip Hop. Cette fois ci nous avons voulu changer les choses en organisant une compétition dénommée Battel One qui veut dire compétition de danse un contre un, c’est-à-dire qu’on se fait face et on s’affronte en matière de danse soit par groupe ou individuellement », a indiqué Duel’ Couech Taff, promoteur de la compétition. « La spécificité de cette compétition Battel One qui est à son premier tour aujourd’hui, c’est que les danseurs n’évoluent plus en groupes mais ils s’affrontent un à un à travers leur savoir-faire », a-t-il ajouté.

 

Cette compétition de danse met sur le podium quelques membres de groupes de danse qui ont émerveillé lors des compétitions précédentes. « Les danseurs sont sélectionnés dans les meilleurs groupes qui ont participé aux compétitions ayant précédé celles-ci en raison de deux danseurs par groupe. Les Awards ont permis de dégager les meilleurs groupes de Gweta, Hip Hop et aussi les compétitions de Hop-Jam, Brake Dance Award ont sélectionné les meilleurs danseurs qui s’affrontent aujourd’hui », a précisé Duel’ Couech Taff. Selon lui, la phase finale de la compétition Battel One aura lieu dimanche prochain à Togocel Plage.

 

« Nous remercions les spectateurs pour leur déplacement et nous les invitons de nouveau à venir suivre la finale de la compétition Battel One qui permettra de dégager les lauréats de danse Afro et de danse Hip Hop », a-t-il conclu.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement