pub
Développement

TOGO: Le Projet de Développement Communautaire (PDC) prend fin avec un « bilan satisfaisant »

Advertisement

« Les  résultats de l’enquête QUIBB réalisée en 2006 révèle un taux de pauvreté nationale de 61,7% avec 74,3% de pauvres résidant en milieu rural, et représentant 79,9% des pauvres ».

Au regard de ces résultats, le gouvernement s’est engagé dans la lutte contre pauvreté au niveau des populations vulnérables en initiant en 2008 le PDC qui vise à améliorer l’accès de celles-ci aux infrastructures de base et d’améliorer significativement leurs revenus.

Au terme du projet il s’avère nécessaire que les responsables dressent le bilan en vue de dégager des perspectives pour l’avenir.

 

C’est l’exercice auquel le ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Victoire Tomégah-Dogbé s’est livré ce jeudi à Lomé en ouvrant les travaux qui ont consisté d’une part à faire le bilan du parcours du PDC en termes de résultats, d’objectifs et d’impacts après cinq années de mise en œuvre, et d’autre part à capitaliser sur les bonnes pratiques pour mieux entreprendre les actions à venir.

Selon le ministre Dogbé, après cinq années de travail, le PDC a donné des résultats satisfaisants que la présente rencontre va disséminer.

« Comme résultats du PDC, 584 microprojets d’infrastructures et d’activités génératrices de revenus ont été réalisés,  créant 26 623 emplois temporaires. 60 934 enfants ont bénéficié de repas dans le cadre de la cantine scolaire, une activité phare du projet. Toujours à l’actif du PDC 4 275 tonnes d’engrais ont été distribuées aux agriculteurs. De même, 9 406 membres des Comités Villageois de Développement ont été formés sur l’approche de mise en œuvre des microprojets communautaires », a-t-elle indiqué.

 

La Banque Mondiale qui est le principal partenaire du PDC s’est réjouie des résultats obtenus à l’issue du projet et a réitéré son engagement à accompagner le Togo dans la suite du projet à travers le PDC plus lancé en septembre 2012.

« La BM restera mobilisée à vos cotés pour accroître l’accès des couches les plus pauvres aux services de base, en vue d’une réduction efficace de la pauvreté », a précisé Koffi Hounkpe, représentant du représentant-résident de la BM.

Pour rappel, le PDC a été rendu possible grâce à  l’appui financier de la Banque Mondial avec un coût global de 16,450 milliards de FCFA.

 

La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu en présence du représentant du représentant-résident de la BM, du ministre de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du territoire EMawussi Sémondji, du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche Ouro Koura Agadazi et de la coordonnatrice du PDC Yawavi Agoka-Abalo.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement