pub
International

Soudan du Sud : Justice et amnistie en vue pour les présumés putschistes

Advertisement

La justice sud soudanaise envisage de traduire en justice les responsables du présumé coup planifié contre le régime du Président Salva Kiir. Cependant une mesure clémente pourrait exempter les accusés.

 

En annonçant cette nouvelle, Paulino Wanawila, le ministre sud-soudanais de la Justice, a précisé que sept chefs rebelles font face à des accusations de trahison. En plus, il est retenu contre les accusés une charge de tentative de coup d’État.

 

Ces accusations et contre accusations ont déclenché des affrontements dans le pays à la mi-décembre 2013. Les hostilités ont dressé l’Armée régulières du Président Salva Kiir contre les combattants des accusés et leur chef, l’ex vice-président limogé, Riek Machar. Des raisons de leur insurrection, les rebelles se disent s’auto défendre pour leur survie.

 

Toutefois, après l’accord du cessez-le-feu qui a été négocié en Ethiopie entre les parties belligérantes, les autorités sud soudanaises avaient promis qu’une amnistie serait accordée aux accusés.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement