pub
Société

Ghana : Les voitures de l’Etat suivent l’exemple du Togo

Advertisement

Toutes les voitures appartenant au gouvernement ghanéen commencent à changer de plaques d’immatriculation dans le pays depuis le 6 janvier 2013. Ce changement découle de la volonté émise par le Président John Mahama l’année dernière pour une bonne gestion des biens publics. La première phase de cet exercice qui a déjà débuté s’achèvera le 21 janvier.

 

Les plaques d’immatriculation attribuées aux voitures de l’Etat sont de couleur verte. En clair, les plaques ont un fond vert, un préfixe GV, l’année d’immatriculation et le code d’identification du ministère ou de l’agence à qui appartient le véhicule.

 

La longue expérience qu’a adoptée le Togo depuis des années a sans nul doute inspiré son voisin anglophone et il l’a imité. Selon le communiqué signé par Madame Dzifa Attivor, le ministre ghanéen des Transports, la re-immatriculation concernera les voitures appartenant aux différents ministères, aux départements ministériels et aux autres structures gouvernementales telles que les conseils régionaux, les municipalités et les assemblées de district.

 

Rappelons que la re-immatriculation concerne 25 ministères et 10 conseils régionaux soit un total de 15. 000 véhicules. Il est précisé que la nouvelle immatriculation permettra de distinguer plus facilement dans la circulation les voitures officielles des privées.

 

Dans le passé, il a été reporté que les voitures officielles, lesquelles proviennent et fonctionnent à partir des frais d’impôts des citoyens sortent pendant les week ends pour les propres besoins des particuliers, une pratique qui a été jugée anormale.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée