pub
Politique

En marge du 1er anniversaire des incendies : Le CST réitère sa demande d’une enquête internationale

Advertisement

Les 10, 11 et 12 janvier, le peuple togolais a été victime d’un évènement tragique et qui a réduit les efforts de toute une vie à néant. Il s’agit des incendies des marchés de Kara et de Lomé. Dans quelques heures, ce serait le premier triste anniversaire de ces drames.

 

En marge de celle célébration, le Collectif “Sauvons le Togo” a animé une conférence de presse le lundi 6 janvier 2014 pour informer l’opinion nationale et internationale de l’évolution de l’enquête qu’il qualifie de sens unique d’une part et, d’autre de dévoiler le calendrier de ses manifestations.

 

 Selon Zeus Ajavon, le coordonnateur du CST, il est “impensable et inquiétant que le juge d’instruction et le procureur de la République continuent d’ignorer le rapport d’enquête du CST qui s’est somme toute acquitté d’une obligation de vérité juridique en citant nommément les commanditaires de ces incendies: N’est-ce pas la dénonciation de criminels telle que prévue par les dispositions de l’article 195 du Code pénal?”. Au regard des manquements de la Justice togolaise dans cette affaire, souligne le CST, il est clair qu’il ne peut y avoir de la lumière que si l’on soutient “la position de la FIDH pour l’ouverture d’une enquête internationale, qui seule peut situer l’opinion nationale et internationale sur ces drames“.

 

Par ailleurs, le CST a informé qu’il organise des manifestations à Kara et à Lomé dont le point d’ogre est le meeting d’information à la Place de l’indépendance le 13 janvier prochain.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

 

Advertisement