pub
Culture

TOGO/ 8e édition du Concours messages de Noël : Les Saints Innocents de Kodjoviakopé en finale ce 25 décembre

Advertisement

En prélude à la grande finale de la huitième édition du Concours messages de Noel qui se déroulera au Palais des Congrès ce mercredi dans l’après midi, les Saints Innocents de Kodjoviakopé se sont qualifiés pour l’ultime phase dans la région maritime. C’était le samedi dernier à Lomé.  

 

Les Saints Innocents de Kodjoviakopé (photo) ont été sacrés, samedi à Agora Senghor, meilleure  chorale à l’issue des épreuves d’interprétation d’une chanson de Mgr Nicodème Barrigah, chanson qui véhicule en substance le message : « Que notre combat soit pour la paix et notre seule arme ne soit que l’amour ». Ils sont suivis dans l’ordre par les Salettes de Marie de Saint Antoine de Padoue de Hanoukopé, Notre Dame du Rosaire d’Adidogomé-Agblégan, Saints Martyrs de l’Ouganda d’Adidogomé, Saint Daniel Combonien d’Adidogomé et Cœur Immaculée de Tsévié.

 

Comme le concours est devenu un concours international, en choisissant le thème de la journée mondiale de l’enfant africain célébrée chaque 16 juin, tous les autres qui viendront de l’extérieur se sentiront concernés. « Donc nous nous sommes dit que les thèmes que nous allons choisir doivent être le résumé de la préoccupation de l’heure. Cette année, nous avons innové en choisissant un chant de Mgr Nicodème Barrigah dont le contenu répond aux besoins actuels. Dans cette chanson, il nous exhorte à combattre pour la paix au travers du message d’amour », a expliqué Ferdinand Affognon, directeur de Nana Média Culture, la structure organisatrice de l’événement.

 
Au concours message de Noël, l’on estime que c’est aussi un moment de donner la parole aux enfants en tant que citoyens à part entière pour participer à la vie de la Nation. Le 25 décembre prochain sont attendus 250 enfants de l’intérieur du pays en plus de ceux de Lomé et d’autres du Bénin, du Ghana, de la France, des communautés sœurs à l’instar du Niger, du Nigeria et de la Côte d’Ivoire qui résident longtemps au Togo. Ce sera donc l’apothéose où les prix seront décernés aux meilleures chorales et exposés relatifs au thème.

 

En organisant un tel événement, « nous avons pensé aux enfants démunis, orphelins, enfants de rue pour qu’ils puissent avoir ce jour-là une fête de Noël digne de ce nom », ajoute Ferdinand Affognon.

 

Ametbao

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement