pub
Société

Les professionnels de l’automobile ont porté sur les fonds baptismaux leur syndicat (SYNAPAT)

Advertisement

Les travailleurs de l’automobile du Togo ont tenu ce 26 décembre à Lomé le congrès constitutif de leur syndicat dénommé Syndicat National des Professionnels de l’automobile du Togo (SYNAPAT).

 

La motivation de la création du syndicat, selon M. Kokou Zombléwou, Président du comité d’organisation du congrès, s’explique par le fait que leurs revendications ne sont souvent pas prises en compte par les autorités avec lesquelles ils traitent avec leur statut d’association. « Nous nous sommes concertés à plusieurs reprises pour régler nos problèmes, mais nous n’avons pas été écoutés ni par les autorités, ni par nos clients avec qui nous devons garder bonne entente », a-t-il précisé. Le présent syndicat permettra d’imprimer une nouvelle touche et un savoir-faire exceptionnels au corps de métier de l’automobile au Togo. « Le SYNAPAT servira d’une part, de cadre de défense des droits de notre métier et d’autre part, proposer des pistes de solutions en tant que corps de métier organisé », a signifié M. Zombléwou.

 

Au cours du congrès, les membres du syndicat ont eu à porté à la tête de leur syndicat à l’issue d’une élection M. Zombléwou Kokou, le secrétaire général pour un mandat de quatre ans. Après son élection M. Zombléwou a remercié l’assistance pour sa confiance et l’a convié à être de son côté pour la réussite de son mandat.

 

La rencontre a été également une occasion pour les membres de SYNAPAT d’énumérer les problèmes qui minent leur secteur pour enfin formuler des résolutions et recommandations aux autorités compétentes.

 

Max DALLY

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement