pub
Société

Le Centre International Kofi ANNAN en lutte contre la prolifération et la circulation des armes légères et de petits calibres

Advertisement

Du 17 au 18 décembre 2013, l’hôtel Ibis (Lomé) a servi de cadre à un séminaire de formation de haut niveau sur les armes légères et de petits calibres organisé conjointement par le Centre International Kofi ANNAN et le gouvernement togolais avec l’appui la CEDEAO, le PNUD et du Japon.

 

L’organisation de cette rencontre s’explique par le fait que la sous-région ouest africaine est depuis longtemps confrontée à des conflits armés. Ces conflits armés sont récurrents à cause de la prolifération et la circulation anarchiques d’armes à feu et de leurs munitions avec des groupes terroristes et de rebelles. Tous ces phénomènes s’expliquent par la non maîtrise des flux des armes illicites en circulation.

 

Pour faire face à cette situation de prolifération et de circulation des armes légères et de petits calibres, le Centre International Kofi ANNAN, qui a pour prérogative le maintien de la paix, organise le présent séminaire qui vise selon le colonel Ali NADJOMBE, président de la commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicites des armes légères et de petit calibre au Togo, à améliorer et à renforcer la capacité des participants au maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans leurs pays respectifs. « La noble mission de maintien de paix dans la sous région ne peut être possible que si tous les Etats africains s’engagent dans une stratégie de mobilisation et de renforcement des ressources pour la paix », a ajouté le colonel Yark DAMEHANE, ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement