Culture

Le 12ème anniversaire de la disparition de Léopold Sédar SENGHOR a été célébré à Lomé

Advertisement

Le 12ème anniversaire de la disparition de Léopold Sédar SENGHOR a été célébré à Lomé, au Village du Bénin, le 20 décembre 2013 par le Cénacle, Association de la Nouvelle Génération de Poètes Togolais sous le thème « La Francophonie dans la poésie africaine : un héritage de Senghor« .

 

Selon Kodzo Adzewoda VONDOLY, Président du Cénacle, en choisissant ce thème : « La Francophonie dans la poésie africaine : un héritage de Senghor« , le Cénacle voudrait simplement montrer combien la langue française et la francophonie ont influencé l’écriture de Senghor qui en a profité pour donner un sens à la race noire et faire comprendre au monde, ce que veut l’Afrique.

 

Par ailleurs, a-t-il indiqué ’’la commémoration de ce 12ème anniversaire de la disparition de Léopold Sédar SENGHOR, est une joie pour le Cénacle d’avoir eu l’idée de participer à l’immortalisation de celui qui, durant son séjour sur la terre, a consacré son temps à la valorisation de nos cultures mais par le truchement d’un intérêt particulier accordé à la langue française, mieux, à la Francophonie.

 

Pour le Directeur du Village du Bénin, Si l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dont SENGHOR fait partie des pères fondateurs autres que les présidents Habib Bourguiba et Hamani Diori, a accepté soutenir le Cénacle dans ses initiatives, cela voudrait dire que la mémoire de cet homme n’est pas seulement honorée par les poètes. « Mais simplement par tout le monde, du moins tous ceux qui ont reconnu en lui, une valeur digne d’un continent qu’il a tant loué à travers ses œuvres littéraires », a-t-il indiqué.

 

Le représentant de l’Ambassadeur du Sénégal au Togo et le Directeur du BRAO-OIF, ont également tours à tours salué l’œuvre de cet père fondateur de la francophonie et remercier le Cénacle pour l’initiative.

 

Germain Kokoura

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement