pub
Société

L’ATC et la FTBC dans leur rôle de la protection des droits des consommateurs togolais

Advertisement

L’Association Togolaise des Consommateurs  (ATC) et la Fédération Togolaise de Bois et de Construction (FTBC) ont organisé Lomé ce 28 décembre 2013 une table ronde sur la promotion des Droits Sociaux Economiques (DSEC) et Culturels et des Principes Directeurs des Nations Unies pour la Protection du Consommateur (PDNU-PC).

 

Conscient de l’ignorance de ces deux concepts par les Togolais, l’ATC et la FTBC avec l’appui de leur partenaire SOLIFONDS ont organisé cette journée de réflexion pour susciter un intérêt particulier sur la question.

« Les Togolais n’ont en tête que les questions politiques ; dans tous les débats que ce soit au niveau des médias, dans le quotidien, dans les matraquage etc., il ne s’agit que des questions politiques, des droits de l’homme etc. Néanmoins la question économique et sociale est très importante ; elle concourt à une vie de qualité pour la population. En tant qu’association des consommateurs, il nous faut commencer par l’intégrer dans le quotidien de la population en lui faisant savoir que le droit au logement, à la santé, à l’éducation, à l’eau potable, à l’électricité etc., sont également fondamentaux pour la vie et qu’il ne fallait pas négliger », a indiqué Agouta Aladjou, secrétaire général de l’ATC.

 

« Les Principes Directeurs des Nations Unies pour la Protection du Consommateur sont des principes qui ont été ratifiés par le Togo, mais qui ne sont pas respectés à ce jour. Si ces principes sont respectés, beaucoup de problèmes de consommation au Togo seraient résolus et la pauvreté sera amoindrie, donc les DSEC et les PDNU-PC sont fondamentales pour le Togo. Il faut donc que la population s’écarte un peu de la question politique pour s’occuper de  celle sociale, ce dont elle a besoin pour bien vivre », a-t-il précisé.

 

Au cours de cette assise, la présentation se porteront sur tout ce qui lié aux Droits Sociaux Economiques et Culturels (DSEC)  qui ont été ratifiés par les Nations Unies, aux Principes Directeurs des Nations Unies pour la Protection du Consommateur (PDNU-PC).

« Les deux concepts sont liés, si le consommateur est bien  protégé, sa condition et cadre de vie seront améliorés », a conclu Aladjou.

 

Max Dally

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement