pub
Culture

Lancement de la 8ème édition du Festival des Divinités Noires : les Zoulou d’Afrique du Sud sont à l’honneur!

Advertisement

L’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Africain (ACOFIN) a officiellement lancé la 8ème édition du Festival des Divinités Noires. C’était au cours de la rencontre avec la presse que le ton de l’événement, qui se tiendra du 12 au 22 décembre 2013 à Kara, à Lomé, à Aného et à Glidji, a été donné.

 

Le thème retenu cette année est : « Mandela, l’Afrique arc-en-ciel et ses trésors » qui se veut de rendre un vibrant hommage à Nelson Mandela de son vivant. A en croire Me Têtê Wilson-Bahun, Président de l’association ACOFIN, le Festival des Divinités Noires est un projet artistique d’envergure internationale répertorié par le guide du Routard et qui met à l’honneur les sociétés initiatiques et les groupes traditionnels. « C’est un festival qui a un enjeu de mémoire, d’affirmation et de défense de notre identité », a-t-il indiqué. « Le Festival des Divinités Noires 2013 présente une particularité qui se manifestera à travers la prestation des Zoulou de l’Afrique du Sud qui sont des grands invités d’honneur, le Bale Folclorico des Bahia du Brésil et des prêtres vaudou d’Haïti. Les autres groupes qui vont animer l’événement sont entre autres : le Poro de Ferkessedougou de Côte d’Ivoire, les Gourmantché du Burkina Faso, le Guélèdè de Ouidah (Benin), les Kondonas de Pya (Togo), les danseurs de feu de Bassar (Togo), les couvents des divinités Guins (Togo) », a précisé M. Wilson-Bahun.

 

Il y aura également un concert de musiques modernes et traditionnelles, des expositions, des conférences et films sur Nelson Mandela, des ateliers pédagogiques (formation journalistiques culturels de l’espace UEMOA) et des ateliers pédagogiques de danses pour 7 à 14 danseurs de l’espace UEMOA.

 

De son côté, M. Djibril Ouatara, Directeur Général de MOOV Togo (partenaire principal de l’événement), a félicité les initiateurs de cet événement tout en les remerciant d’avoir une fois encore associé sa société au festival. Dans le cadre cette 8ème, la ville de Kara accueillera l’événement dès le 13 décembre 2013 avec la prestation des Zoulou et des Bahia; la ville de Lomé servira de cadre aux expositions.

 

Glidji sera le lieu où s’effectuera l’ouverture officielle du Festival des Divinités Noires 2013 grâce à sa célébrité à travers ses temples, couvents, grands prêtres, prêtresses et sa forêt sacrée. A Aného se tiendra la plus grande scène du festival grâce à ses royaumes et grand centre historique.

 

Les pays attendus à la 8ème édition du Festival des Divinités Noires sont : le Brésil, l’Afrique du Sud, le Benin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigéria, le Haïti, la France et l’Afrique du Sud qui est l’invité d’honneur.

 

Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement