pub
Sport

Football : Appel à valoriser les entraîneurs africains

Advertisement

Tony Baffoe, l’ex  défenseur des Black Stars du Ghana, lance un appel aux pays africains à mettre en valeur la capacité des entraîneurs issus du continent.

 

En plaidant pour la confiance que les africains doivent avoir en leur propre frères entraineurs, Baffoe a fait savoir dans l’émission sport de la radio Xyz à Accra qu’il est temps que ces professionnels autochtones aient le feu vert pour démontrer leur savoir-faire.

 

En passant en revue les cinq équipes africaines qualifiées pour le mondial 2014 qui aura lieu au Brésil, Baffoe a rappelé qu’à part le Ghana et le Nigeria qui seront conduits par des entraineurs locaux, les trois autres pays à savoir la Cote d’Ivoire, l’Algérie et le Cameroun seront pilotés par des entraîneurs expatriés.

 

Fort de ce constat, l’ex défenseur des Black Stars a défendu qu’il est temps que les africains fassent confiance en leurs propres frères car « il n’y a pas grande différence entre les expatriés et nos entraîneurs formés localement».

 

Rappelons que pendant que le nigérian Stephen Keshi a qualifié les Super Eagles à la coupe du monde 2014, le ghanéen Kwesi Appiah a pour sa part réussi a décroché avec les Black Stars un ticket pour le Brésil.

 

En somme, ces deux personnes ont réussi à inscrire leurs noms dans les annales de l’histoire comme les premiers entraîneurs locaux à avoir qualifié leur pays à une phase finale de la Coupe du monde.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

 

 

Advertisement