pub
Santé

Des pays africains en conclave pour la prévention et la lutte contre la pneumonie et la diarrhée chez les enfants

Advertisement

Du 09 au 11 décembre s’est tenue dans les locaux de l’OMS un atelier sur le plan d’action mondial pour la prévention et la lutte contre la pneumonie et la diarrhée (GAPPD). Cet atelier est pour les pays participant un cadre idéal d’échanges et de partages d’expérience pour améliorer la lutte contre la pneumonie et la diarrhée. Les recherches ont révélé que chaque année, des millions d’enfants meurent de la pneumonie et de la diarrhée généralement dans les pays en voie de développement et plus particulièrement en Afrique. Ces deux maladies sont parmi les principales causes de décès chez les enfants.

 

Selon les données de l’observatoire mondial de la santé, ces maladies contribuent pour 29% de tous les décès des enfants de moins de 5 ans entraînant de ce fait la perte chaque année de 2 millions environs de vie chez les enfants. De son côté, Mme Viviane STEIRTEGHEM représentante de l’UNICEF, a indiqué que l’OMD 4 qui consiste à réduire de deux tiers la mortalité infantile entre 1990 et 2015, la réduction a été de 47% en 2012. Pour atteindre l’OMD 4 en 2015, le taux de réduction annuel devrait passer de 3,9% à 15,6%, soit 4 fois plus.

 

Cette situation explique l’engagement des pays et partenaires à adopter un plan d’action global de prévention et lutte contre les deux maladies. Beaucoup d’enfants meurent du fait de l’insuffisance des structures sanitaires à fournir les services adéquats ou du fait de l’insuffisance des connaissances de la part des parents dont la promotion de l’allaitement maternel exclusive au cours des premiers mois de vie, de lavage des mains avec du savon, de la prise en charge précoce des pneumonies avec des antibiotiques, l’utilisation de sels de réhydratation orale, et du Zinc pour le traitement de la diarrhée.

 

Il s’agit au fait, au cours de cet atelier de sensibiliser les pays qui ont déjà introduit et qui introduiront les vaccins contre le Rotavirus et le vaccin PCV contre la pneumonie sur le plan d’action mondial ; de partager les pratiques existantes en matière d’intégration des interventions pour la survie des enfants et de discuter des possibilités de mise en œuvre accélérée et de mise à l’échelle du plan d’action mondial pour la prévention et la lutte contre le GAPPD. Ont pris part à cet atelier 6 pays à savoir : le Benin, le Burundi, le Ghana, la Sierra Leone, la Zambie et le Togo.

 

Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement